Drheam Cup : Dernière course en solitaire avant la Route du Rhum pour Sam Goodchild à bord de Leyton

16-07-2022

Après une 2e place en équipage sur le Pro Sailing Tour qui s’est terminé le week-end dernier, Sam Goodchild est de retour à la compétition, en solitaire cette fois. Le skipper de l’Ocean Fifty Leyton s’alignera au départ de la Drheam Cup ce dimanche à 14h00. De Cherbourg à La Trinité-sur-Mer, le parcours de 1000 milles permettra à la flotte de se jauger une dernière fois en solitaire avant la Route du Rhum – Destination Guadeloupe en novembre. Une étape importante pour Sam, qui a hâte de retrouver son trimaran et d’aller se frotter à ses concurrents en mode solo.
Sam Goodchild enchaîne sur la Drheam Cup

“Je suis très content de retrouver le bateau en solitaire après une saison en équipage,” raconte Sam Goodchild. “C’est la première fois que toute la flotte des Ocean Fifty (sauf GCA – 1001 sourires) sera réunie avant la Route du Rhum mais aussi la dernière. Je vais pouvoir jauger notre vitesse par rapport aux concurrents. Je n’ai pas de pression de résultat car je suis déjà qualifié pour la Route du Rhum mais dès que j’entame une course, mon objectif est de la gagner !”
– Sam GOODCHILD

“L’idée est de retrouver mes marques en solitaire, les bonnes sensations pour savoir où mettre le curseur entre la performance et le risque sans me mettre dans un rythme intenable. J’avoue que je suis plutôt détendu pour le moment. J’aime beaucoup naviguer en solitaire et je sais que toute l’équipe a bien travaillé pour que le bateau soit nickel.

Nous avons déjà regardé les conditions qui m’attendent avec Wouter Verbraak, mon routeur. C’est lui qui va suivre ma course et me fournir des bulletins météo deux fois par jour. Pour le moment, nous devrions partir dans du vent d’une quinzaine de noeuds, peut-être un peu plus pour la traversée de la Manche. Nous allons faire du portant jusqu’au phare du Fastnet au sud de l’Irlande. Il y aura ensuite une transition à négocier. Il y a une dépression en Mer Celtique qui bouge pas mal et qu’on surveille. La fin du parcours devrait se jouer dans un vent soutenu de sud-ouest.”

Les premiers routages annoncent l’arrivée des Ocean Fifty mercredi matin à la Trinité sur Mer.

Une boucle d’environ 1000 milles au départ de Cherbourg-en-Cotentin et à l’arrivée à La Trinité-sur-Mer en passant par :

📌 Shamble West,
📌 Wolf Rock,
📌 Fastnet Rock (Irlande),
📌 Waypoint à Ouessant
📌 Bouée BXA