Financement de la transition technologique et industrielle

Seulement 35% des industriels pensent aux aides et subventions pour financer l'amélioration de leur impact environnemental et social, selon la dernière étude Leyton x L’Usine Nouvelle.

À quels enjeux répond ce dispositif et comment il fonctionne ?

Selon la dernière étude Leyton x L’Usine Nouvelle, seulement 35 % des industriels pensent aux aides et subventions issus 4ᵉ Programme d'investissements d'avenir /France 2030 pour financer l'amélioration de leur impact environnemental et social.
➡ Ce chiffre n’est pas surprenant quand on connait la diversité des dispositifs existants, des opérateurs (EPCI, région, Etat, EU), des critères d’éligibilité qui se basent des dizaines de règlements européens différents sans compter les doctrines de mise en application des différents opérateurs… il est impossible pour un industriel d’avoir une vision claire et exhaustive des aides possibles pour son projet en quelques clics.

Ce phénomène par l’actualité de ces derniers mois, très riche, avec de nombreux lancements de programmes de financement : le renouvellement du PIA avec le PIA4 (20Mds sur 2021-2025), France2030 (34Mds€ sur 2022-2027), les programmes européens régionaux (FEDER/FEADER/FEAMPA/FSE+ - plus de 30Mds € sur 2021-2027)…

Au-delà du manque de visibilité sur les possibilités qui s’offrent à eux, les industriels sont échaudés par la complexité des dossiers à préparer (présentation détaillée du projet : problématique adressée, caractère différenciant, mise en œuvre et retombées… ; des éléments financiers et administratifs à préparer). Ils n’ont tout simplement pas les ressources ni les clés de lecture pour adresser ces financements.

Les délais d’instruction (supérieur à 6 mois sur certains dispositifs) ou encore l’incertitude d’obtention du financement et les contraintes de suivi limitent le positionnement des acteurs sur ces aides.

Quelles sont les nouveautés à connaitre ?

De nombreuses aides publiques sont accessibles aux différentes étapes de votre transition technologique ou industrielle.
Les aides et subventions à l’innovation sectorielle regroupent l’ensemble des aides publiques mises à disposition des entreprises pour les inciter à la réalisation de projets innovants ou de transformation de leurs outils et process.
Les organismes financeurs peuvent être la région, l’État ou encore l’Europe.
Selon les aides ou les appels à projets la demande d’aide et le montage du dossier peuvent prendre de 1 à 6 mois. L’externalisation de la constitution de ces dossiers permet de maximiser l’accès à ceux qui peuvent vous aider.

2 types d’aides et subventions sont à connaitre en 2023 et 2024

Celles liées à la décarbonation permettant :
• De gagner en efficacité énergétique
• De modifier le mix énergétique
• De modifier le mix matière

Celles liées aux énergies renouvelables :
• Le photovoltaïque
• L’éolien en mer flottant / posé, l’éolien terrestre
• Les énergies marines renouvelables, l’hydroélectricité
• Systèmes innovants de production ou de récupération de chaleur : solaire thermique, biomasse, pompe à chaleur
• Les réseaux énergétiques

Pourquoi confier son projet à Leyton ?

L’avantage de notre approche
• 1 Interlocuteur unique qui donne une visibilité 360
• Réponse claire à des problématiques complexes
• Connaissance des attentes des financeurs

Les dépenses éligibles peuvent être liées à : formation du personnel, recrutement, développement économique, R&D, innovation ou encore développement international…

Rappel de la manière de maximiser l’utilisation de financement public pour développer un projet industriel (articulation CIR et Aides & Sub…)

Attention : il faut appréhender les aides et subventions comme un complément de revue que comme un moyen de substitution aux investissements en fond propre.

Notre équipe "Aides et subventions" est composée de 30 « vrais » experts en aides et subventions.

Nos équipes CIR et A&S travaillent au quotidien ensemble pour capitaliser sur le travail des uns ou des autres et maximiser la Valeur ajoutée apportée à nos clients.

En 2022, nous avons obtenu par exemple pour nos clients plus de 30 M€ d’aides et subventions à l’innovation. Sur les 30M€ d’aides et subventions moyennes que nous gérons / ans, 60 % sont liées au CIR.

Nous maitrisons les aides régionales, nationale, européennes et internationales liées à la R&D, mais aussi l’énergie, l’industrie et le carbone et nous pouvons organiser les consortiums via notre réseau de plus de 40K clients.

✅ Pour en savoir plus, rendez-vous ici