La CSRD : une révolution dans le reporting extra financier

BDESE & CSRD: Quels rôles et responsabilités pour le DRH ?

La CSRD, qui doit être transposée en juillet 2024, est considérée comme une révolution dans la publication des informations extra financières. Ces principaux objectifs sont :
• D’harmoniser le reporting des entreprises qui opèrent au sein de l’UE
• De permettre une comparabilité sur les enjeux sociaux, environnementaux, sociétaux.

La nouveauté relève du concept de "double matérialité" : Les informations qui permettent de comprendre les incidences de l’entreprise sur les questions de durabilité, ainsi que les informations qui permettent de comprendre la manière dont les questions de durabilité influent sur l’évolution des affaires, les résultats et la situation de l’entreprise.

Quels sont les indicateurs clés à suivre ?

Les exigences de publication sur les indicateurs sociaux correspondent essentiellement à ceux figurant déjà dans la BDESE (organisation du dialogue social, rémunération, absentéisme, santé et sécurité, formation…) mais la CSRD impose un nouveau niveau de précision au service RH qui devront également entreprendre un dialogue social avec le CSE.

LEYTON accompagne ses partenaires dans la lecture de nombreux indicateurs afin d’identifier des réponses durables afin de garantir une amélioration continue, notamment pour :

• La formation et le développement des compétences : promouvoir le déploiement des parcours de formation adapté en accompagnant l’identification d’enveloppes de financement ;
• L’inclusion des personnes en situation de handicap : en accompagnant l’identification d’un référent handicap et en améliorant le parcours d’évaluation et de déclaration de la contribution acquittée.

✅ Pour en savoir plus, rendez-vous ici