L'Ocean Fifty Leyton triomphe à Las Palmas de Gran Canaria

July 9, 2021

Voile

Gilles Chiorri, directeur de course du Pro Sailing Tour, l’avait prédit : l’épisode 3 de Las Palmas s’annonçait comme le plus difficile de la saison… Et en effet il a donné du fil à retordre à la flotte d’Ocean Fifty en raison de conditions météorologiques musclées. Après une belle victoire sur le Défi 24 Heures, l’équipage de Leyton a remporté deux des huit manches, il décroche la 1ère place à Las Palmas et est toujours en tête du classement général.

Crédit photo: Leyton Sailing Team

Sam Goodchild, Aymeric Chappellier et François Morvan se sont élancés jeudi pour le Défi 24 Heures. Au programme de cette épreuve d’ouverture, un tour de Gran Canaria avant de mettre le cap sur l’île voisine, Fuerteventura. Le tour des deux îles aura duré un peu plus de 20 heures pour l’équipage de Leyton, arrivé en vainqueur au lever du soleil vendredi matin. Sept multicoques étaient au départ, seulement cinq ont bouclé le Défi 24 Heures ! Des conditions musclées et des avaries ont en effet contraint deux équipages à abandonner. L’Ocean Fifty Leyton et Arkema 4 se sont livrés un mano a mano exceptionnel, creusant un bel écart avec le reste de la flotte.

C’était une superbe expérience ! Nous avons eu des conditions très changeantes, de l’autre côté de l’île de Gran Canaria, nous avions 35 nœuds pendant une vingtaine de minutes et ensuite plus rien ! Une navigation très intense, heureusement le bateau est très bien préparé et nous n’avons eu aucun souci technique. Les Ocean Fifty sont des bateaux qui peuvent vite devenir dangereux, il faut être constamment vigilant, il faut savoir trouver le juste-milieu entre performance et sécurité, savoir gérer les priorités à chaque instant ” explique Sam.

Crédit photo: Leyton Sailing Team

Samedi, c’est l’équipage au complet (rejoint par Elodie-Jane Mettraux et Jackson Bouttell) qui était au rendez-vous pour une nouvelle journée de navigation intense. La flotte d’Ocean Fifty a couru quatre manches dans un vent capricieux, des régates côtières très serrées avec des trimarans au contact permanent. La journée a débuté par un parcours côtier qui a conduit les Ocean Fifty devant la plage de Las Canteras, pour le plus grand plaisir du public. Suivront trois manches rapides et techniques, l’équipage de Leyton remporte une des quatre courses et conserve son avantage. Suite à un accrochage avec un autre concurrent avant le départ de la dernière manche, l’équipe technique a travaillé dur pour que le trimaran soit prêt pour la dernière journée de régates ce dimanche.

” C’était une journée difficile, les conditions n’étaient pas simples, le vent était léger et instable, les décisions n’étaient pas faciles à prendre. Nous avons fait des erreurs qui nous ont coûté quelques points, mais nous savons où nous pouvons nous améliorer, ce qui est le plus important. Au global nous avons quand même bien navigué et nous sommes toujours en tête ! “ note Sam à l’issue de la journée.

Dimanche, les conditions ont permis de lancer quatre manches, dans un vent plus soutenu que la veille, Sam et son équipage remportent à nouveau une des quatre courses. Des parcours courts et rapides qui ont permis à l’ensemble de la flotte de jouer serré. Vainqueur de l’épisode 3, à seulement deux points de son rival Arkéma 4, l’Ocean Fifty Leyton reste à la première place du classement général. En s’imposant à Las Palmas, Sam Goodchild et son équipage prouvent qu’ils connaissent désormais très bien leur trimaran et attendent avec impatience la finale de cette saison 2021 qui se déroulera début août entre Toulon et Brest.

Résumés des courses

Classement

Déclarations

Sam Goodchild, skipper de l’Ocean Fifty Leyton
“ Nous naviguons sur ce bateau depuis seulement 6 mois. Nous apprenons constamment et d’autant plus dans des conditions difficiles comme ici. Chaque épisode est très différent depuis le début de la saison et la flotte progresse rapidement mais l’équipage a su s’adapter et très bien naviguer. C’est une belle victoire car elle était plus difficile que les autres, le match était serré, mais nous avons maintenant quelques points d’avance pour la Grande Finale !”

Elodie-Jane Mettraux, numéro 1
J’ai appris énormément de choses, c’est une expérience très riche pour comprendre un peu mieux le fonctionnement d’un Ocean Fifty. L’équipe est top, c’est une véritable chance de pouvoir être ici. Maintenant je me réjouis de partir en convoyage direction la Méditerranée, une nouvelle navigation pour apprendre davantage. Merci à Leyton de laisser cette opportunité aux navigatrices”.

Caroline Villecroze, directrice marketing, communication et RSE du groupe Leyton “Sam a su s’entourer d’une équipe performante et soudée. Une équipe qui nous offre une fois de plus une belle preuve de leur engagement sportif, ici à Las Palmas. A l’occasion des collaborateurs Leyton avaient fait le déplacement de Pologne et d’Italie, ils ont vécu une expérience unique et incroyable en navigant avec l’équipage vainqueur ! Ils repartent avec des souvenirs mémorables ! Nous avons pris beaucoup de plaisir à suivre l’équipage ces quatre derniers jours et nous sommes ravis de pouvoir partager cette victoire avec l’ensemble de nos collaborateurs“.