Retour à la Base : une dernière course pour finir l’année en beauté !

  • Par athiercelin
    • 13 Déc 2023
    • de lecture
  • Twitter
  • Linkedin
Sam Goodchild, 3e du Retour à la Base 2023

Sam Goodchild : l’homme de bronze

Sam Goodchild termine sa première transat en solitaire en Imoca à la troisième place de « Retour à la base », course entre Fort de France et Lorient.

Le skipper de FOR THE PLANET signe par la même occasion la cinquième troisième place de l’année. Il aura en effet pris le bronze lors des 5 épreuves au programme de la saison, en compagnie de son co-skipper Antoine Koch. Une telle régularité dans le haut des classements est assez unique, et positionne le jeune (34 ans) Britannique parmi les top outsiders du prochain Vendée Globe.

Il est la force émergente du circuit IMOCA, qui aura tout au long de la saison étonné par sa fraicheur, sa régularité, son sang froid à toute épreuve, et sa capacité à tirer le meilleur d’un voilier bien né en 2019, face aux foilers de la toute dernière génération. Cette constance dans la performance lui vaut de terminer l’année en tête des Imoca Globe Series, le championnat de la classe. Il devance Yoann Richomme et Jérémie Beyou.

Sam Goodchild : « Je suis hyper satisfait. Il ne faut pas dire qu’on est fatigué de finir troisième, même si c’est la cinquième fois cette année. On joue avec des bateaux plus récents, face à des skippers très expérimentés. C’est rassurant et cela nous met en confiance.Une transat en solo et en Imoca, c’est dur !« 

Thomas Ruyant : un acenseur émotionnel

Thomas Ruyant, le vainqueur de la Transat Jacques Vabre, a vécu un « retour à la base » pour le moins contrasté, entre l’euphorie d’un record de vitesse, et ce nouveau chrono de la plus longue distance parcourue en 24 heures, et la déception de devoir mettre sa course entre parenthèses suite à la déchirure de sa grand-voile. C’est sous voiles d’avant seules qu’il a parcouru plus de la moitié de la course, sans jamais se départir d’un esprit de compétition et de bien figurer, qui lui ont permis de tenir de très honorables moyennes. FOR PEOPLE valide avec cette transat, son inscription au Vendée Globe. Il tire un bilan plus que positif de cette riche saison, pour lui-même bien sûr, pour l’équipe sportive et ses trois fantastiques skippers de l’écurie TR Racing, Morgan Lagravière, Antoine Koch et Sam Goodchild, et pour toute l’équipe technique qui aura, de mains de maitres, préparé deux voiliers au plus haut niveau de performances de la classe.

Thomas Ruyant : « Deux transats coup sur coup, ce n’est pas facile. Morgan et moi avons mis beaucoup d’énergie, en nous dépensant sans compter, durant la Transat Jacques Vabre, sans penser à la transat à suivre. 10 jours pour récupérer, ce n’est pas beaucoup. Mais je suis content de ce Retour à la base, qui m’a permis de me mettre à nouveau dans la peau d’un solitaire. Malgré la déchirure de ma GV, j’ai pu observer pas mal de choses sur la vie à bord de ce nouveau bateau« .

Découvrez nos derniers insights

Voir plus arrow_forward
Leyton s'engage auprès d'Entourage au travers d'actions solidaires

Nos collaborateurs s’engagent auprès de l’associat...

Les collaborateurs de Leyton développent l’engagement social de notre entreprise en réalisa...

Team for The Planet lance son défi pour le climat

L’appel de Team for the Planet : sauver le climat grâce à 10 0...

La crise climatique est l’un des défis les plus urgents de notre époque. Team for the Plane...

La taxe sur la publicité extérieure dans la dernière parution du journal WEKA !

Décryptage Fiscal avec WEKA : Antoine Cote-Colisson explore le...

La taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) est un instrument fiscal ayant généré 154 milli...

Leyton Sailing Team met en lumière Entourage et Team for the Planet sur la Transat Jacques Vabre

Un podium historique pour les 2 bateaux We Sail for People and...

THEY DID IT ! Ils ont fait chavirer nos cœurs et remportent l’Or et le Bronze ! 🎉Ce dimanche, la ...