Guerre des bases de données : Postges vs MySQL

  • Par Annan Liu
    • 7 Févr. 2024
    • read
  • Twitter
  • Linkedin
Database

Le débat persistant entre deux géants des bases de données, Postgres et MySQL, demeure aussi fervent que jamais. L’enquête Stack Overflow de cette année a signalé un changement significatif, avec Postgres s’emparant de la couronne en tant que base de données la plus admirée et désirée, détrônant MySQL. Bien que MySQL conserve toujours la part du lion des utilisateurs, Postgres s’affirme audacieusement comme la base de données relationnelle open source la plus avancée au niveau mondial. Avec des racines profondes dans l’intégration de bases de données, l’équipe de Bytebase, qui a joué un rôle clé dans le développement de Google Cloud SQL, propose une analyse comparative approfondie de ces géants des bases de données à travers des dimensions cruciales. 

Modèles de connexion aux bases de données

En ce qui concerne les modèles de connexion, Postgres utilise une approche de processus par connexion, offrant une isolation améliorée au prix d’une consommation accrue de ressources. MySQL, en revanche, adopte un modèle de thread par connexion plus efficace en termes de ressources. Pour des déploiements robustes de Postgres, les experts recommandent l’utilisation de gestionnaires de connexions tels que PgBouncer ou pgcat. 

Performance des bases de données

La performance reste la pierre angulaire des bases de données, et Postgres et MySQL brillent dans ce domaine, avec des performances similaires dans la plupart des scénarios, variant au maximum de 30%. Cependant, l’absence d’un index nécessaire peut entraîner une dégradation drastique des performances, allant jusqu’à 10 à 1000 fois. 

bases de données

Fonctionnalités

En passant aux fonctionnalités, Postgres et MySQL divergent dans leur hiérarchie d’objets, Postgres employant un système plus granulaire à cinq niveaux par rapport à la structure à quatre niveaux de MySQL. Les deux bases de données prennent en charge les transactions ACID, mais Postgres offre généralement une prise en charge de transaction plus solide. Notamment, Postgres propose nativement la Sécurité au Niveau des Lignes (RLS), tandis que MySQL nécessite des vues supplémentaires pour reproduire cette fonctionnalité. 

L’optimisation des requêtes est un autre domaine où Postgres excelle, se vantant d’un optimiseur de requêtes supérieur qui contribue à des performances de requêtes améliorées. Les stratégies de réplication diffèrent également, Postgres utilisant principalement une réplication physique via le Write-Ahead Logging (WAL), tandis que MySQL repose sur une réplication logique en utilisant des binlogs. Postgres prend également en charge la réplication logique via son mode Publier/S’abonner. 

En ce qui concerne les Expressions de Table Communes (CTE), Postgres offre une prise en charge complète, permettant des opérations SELECT, UPDATE, INSERT et DELETE à l’intérieur et après une CTE. MySQL prend en charge les opérations SELECT à l’intérieur et après une CTE, mais reste en deçà en termes d’exhaustivité. 

Facilité d’utilisation

L’utilisabilité diverge considérablement, Postgres respectant davantage les normes, tandis que MySQL est plus tolérant et suit les conventions. MySQL est insensible à la casse par défaut, tandis que Postgres est sensible à la casse. MySQL autorise les jointures entre bases de données, une flexibilité que Postgres n’offre pas à moins d’utiliser l’extension FDW. 

En conclusion, la décision entre Postgres et MySQL en 2023 demeure complexe, chaque base de données offrant des avantages uniques. Postgres propose des fonctionnalités avancées, une communauté florissante et un écosystème solide, tandis que MySQL offre une courbe d’apprentissage moins raide et une plus grande base d’utilisateurs. Le choix dépend des spécificités du projet et de la familiarité de chacun avec les bases de données. Dans de nombreux scénarios réels, Postgres et MySQL coexistent, exigeant des outils efficaces de gestion du cycle de développement des bases de données comme Bytebase. 

Les entreprises qui innovent dans ce secteur sont susceptibles d’être admissibles à plusieurs programmes de financement, notamment des subventions gouvernementales et des crédit d’impôt de RS&DE.

Vous voulez en savoir plus sur les possibilités de financement pour votre projet ? Planifiez une consultation gratuite avec l’un de nos experts dès aujourd’hui !

Auteur

annan
Annan Liu

Consultante en financement de l'innovation

Découvrir nos derniers articles

Voir plus arrow_forward
AI-powered automation

Comment L’automatisation alimenté par l’IA remodèl...

Dans de nombreux secteurs, les automatisations alimentés par l’IA (Intelligence Artificiell...

Alberta Innovation Grants

Quelles sont les subventions disponibles pour l’innovati...

Vous recherchez des subventions pour l’innovation en Alberta ? Vous êtes au bon endroit. Qu...

Optimiser l’informatique en nuage pour plus de rentabili...

L’informatique en nuage a transformé la façon dont les entreprises gèrent et dimensionnent ...

Patents

Brevets et RS&DE : Construire une stratégie pour vos effor...

Vous souhaitez faire breveter votre dernière invention ? Vous pouvez envisager cette stratégie et...