Résoudre le problème de la chaîne d’approvisionnement alimentaire du Canada par l’innovation

  • Par Nicole Mirabal
    • 10-11-2022
    • read
  • Twitter
  • Linkedin
Addressing Canada’s Food Supply Chain Issues through Innovation

Au cours des dernières années, la chaîne d’approvisionnement alimentaire du Canada a souffert de turbulences. De la stagnation de la production au manque d’approvisionnement, l’incertitude associée à la chaîne d’approvisionnement alimentaire s’est traduite par une hausse des prix, des étagères vides et des tribulations dans les maisons canadiennes. Face aux défis mondiaux permanents, les problèmes de la chaîne d’approvisionnement alimentaire canadienne persistent parallèlement à l’inflation galopante et à l’absence de mesures d’atténuation, ce qui illustre la nécessité de trouver des solutions novatrices dans ce secteur.

Les Canadiens sont confrontés à un réel problème :

Depuis la crise sanitaire mondiale, les magasins d’alimentation et les établissements de restauration canadiens ne sont plus les mêmes. En l’espace de quelques mois, les Canadiens sont passés d’un surstockage à un approvisionnement limité, puis à plus rien. Et, avec le manque d’achalandage et les restrictions associées à la production alimentaire, les pressions financières des Canadiens ont augmenté.

Mais la pandémie mondiale n’était qu’une illustration d’un problème sous-jacent plus important.

Bien que les politiques de commerce alimentaire, la stagnation de la production alimentaire et les perturbations mondiales puissent venir à l’esprit comme étant la cause principale de ce problème, il est également important de considérer le manque de production alimentaire interne du Canada, comme un facteur contribuant à ce problème. En effet, en raison de sa géographie et de son climat, le Canada peut être désavantagé en matière de production alimentaire. Bien que certains aliments soient capables de se développer dans le sol canadien, la majorité des produits que l’on trouve dans les épiceries canadiennes sont importés. C’est pourquoi les scientifiques ont entrepris des activités de recherche et de développement dans le secteur de la production alimentaire.

L’avenir de l’approvisionnement alimentaire est dans le laboratoire :

Les frais d’importation de produits alimentaires et le manque d’approvisionnement faisant grimper les factures, il est important que le gouvernement canadien investisse dans des activités de recherche et développement (R&D) dans le secteur alimentaire et élabore un plan pour répondre aux besoins de son pays, pour finalement devenir autosuffisant. L’objectif de l’innovation dans ce secteur serait de réduire le kilométrage et le coût des aliments, et d’améliorer la durabilité.

Que se passe-t-il actuellement dans les laboratoires de recherche alimentaire?

Des innovations alimentaires d’origine végétale ont commencé à faire surface dans les laboratoires des universités canadiennes. Après la création de substituts du bœuf cultivés en laboratoire, une série d’innovations à base de plantes qui ressemblent beaucoup aux qualités recherchées attribuées aux produits d’origine animale, comme la tendreté des morceaux de viande et le caractère filandreux et le point de fusion du fromage, ont suivi. Des activités de R&D sont actuellement menées dans les universités canadiennes avec des cellules de levure, des algues et d’autres microbes pour fournir des alternatives végétales à plusieurs produits d’origine animale.

Mais, le laboratoire ne sert plus seulement à créer des alternatives à base de plantes…

Grâce à l’accès à de nouvelles technologies et à des pratiques innovantes, des chercheurs d’universités canadiennes ont entamé le processus de développement de produits animaux fabriqués en laboratoire, y compris la fabrication d’un steak.

Un steak fait en laboratoire?

De nouveaux développements technologiques ont permis aux scientifiques de mieux contrôler la teneur en graisses et en protéines de la viande cultivée en laboratoire, ce qui les rapproche d’une révolution dans la façon dont les Canadiens se procurent leur nourriture. Grâce à ces innovations, les Canadiens, quelles que soient leurs habitudes alimentaires, pourraient avoir accès à des aliments plus durables, sans cruauté et plus proches de chez eux.

Mais, un steak cultivé en laboratoire n’est que le début…

Alors que les innovations continuent de faire des étincelles dans le secteur du génie alimentaire, les scientifiques prévoient que plusieurs types d’aliments d’origine animale et végétale sortiront des laboratoires canadiens dans les années à venir. Qu’il s’agisse d’épices, d’arômes tropicaux ou de protéines, les Canadiens pourraient commencer à voir apparaître sur les tablettes un plus grand nombre de produits alimentaires portant l’étiquette “Fait au Canada“. Au fur et à mesure que l’innovation progresse dans ce secteur, les Canadiens pourraient ne plus avoir besoin de dépendre fortement de l’importation de produits alimentaires et pourraient progresser vers leur objectif d’autosuffisance et apporter un certain soulagement aux Canadiens.

Comment les Canadiens peuvent-ils aborder autrement le problème de la chaîne d’approvisionnement alimentaire?

En dehors de la production d’aliments fabriqués en laboratoire, d’autres innovations au sein du secteur alimentaire peuvent être bénéfiques pour résoudre ce problème. Certains ont suggéré la numérisation, l’adoption de technologies d’automatisation et d’intelligence artificielle (IA), ainsi que la blockchain pour améliorer la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

Dans l’ensemble, l’industrie alimentaire a la capacité de créer une chaîne d’approvisionnement capable de répondre aux besoins des Canadiens de manière efficace et efficiente. C’est grâce à l’innovation que la chaîne d’approvisionnement alimentaire peut devenir résiliente face aux perturbations actuelles et futures. Que ce soit par l’adoption de technologies et de processus innovatifs ou par la création d’aliments en laboratoire, l’avenir de la chaîne d’approvisionnement alimentaire au Canada repose sur l’innovation.

Avec les préoccupations croissantes concernant la chaîne d’approvisionnement alimentaire, l’innovation dans ce secteur est très demandée.

Découvrez dès maintenant comment vous pouvez financer la prochaine solution au grand problème de la chaîne alimentaire canadienne.

Sources:

  1. https://www.thestar.com/business/mars/2021/12/22/seven-tech-trends-to-watch-in-2022.html 
  2. https://www.cfin-rcia.ca/post/supply-chain-challenges-and-solutions

Explore our latest insights

Voir plus arrow_forward
Aeronautics Luxury Tax

Volez plus haut : Surmonter les charges financières induites p...

Le gouvernement impose une nouvelle taxe de luxe sur les aéronefs, mettant ainsi en péril la sant...

Progrès des technologies de décarbonisation

Le changement climatique est un enjeu majeur. Les technologies de décarbonisation représente une ...

Industrie forestière : l’importance de la R&D

L'industrie forestière doit constamment renouveler ses produits et innover pour maintenir sa comp...

Pharma-industry header

Industrie pharmaceutique : à la poursuite de la R&D

La croissance de l’industrie pharmaceutique canadienne est motivée par la recherche et le dévelop...