Guide et méthodes de financement des biotech

Depuis la crise de Covid19, les healthtech ont le vent en poupe. Découvrez l'impact de la crise sur ces sociétés et les méthodes de financement

Télécharger

March 10, 2021

Biotechnologies , CIR , Innovation

Qui sont ces HealthTech ? Quelles sont leurs particularités et comment l’Etat aide à leur financement ?

La Covid-19 a propulsé récemment les starts up de la famille des HealthTech sur le devant de la scène et a induit une volonté politique d’indépendance sanitaire qui va engendrer des opportunités de développement technologiques et business importantes.

Pourtant, c’est depuis plusieurs années déjà que les challenges sur le plan de la santé sont grandissants : le vieillissement des populations, l’augmentation des maladies chroniques, les besoins en terme de nutrition… Ajoutons à cela, le tournant de la transformation numérique attendu sur le suivi et le traitement des patients (Big Data, IA, …).

Les HealthTech et encore plus les biotechs et medtechs ne sont pas des start-ups classiques. Ce sont des sociétés fragiles, depuis leur création jusqu’à la commercialisation de leurs produits.

Elles ont la particularité d’avoir :

– Un temps de développement long. On compte entre 10 à 15 ans pour une Biotech et entre 3 à 5 ans pour une start-up de la Medtech avant la mise en marché de leur produit ;

– Un besoin de moyens financiers très important sans perspective de CA à court terme. Le coût du développement, le coût des essais cliniques, les validations réglementaires qui sont de plus en plus exigeantes, l’accès au remboursement (qui demeure complexe en Europe et plus particulièrement en France) ;

– Des développements qui requièrent des infrastructures sophistiquées et des expertises pointues sur l’ensemble de la chaine des acteurs,

– Souvent un temps de latence dans l’utilisation des nouvelles technologies dans le parcours de soin. Un décret sur l’utilisation précoce des données médicales est en cours de rédaction par le Gouvernement pour accélérer cet accès au marché ;

A travers ce document, seront abordés :

  • L’impact de la crise de Covid-19 sur la notoriété des biotechnologies ;
  • Les dispositifs fiscaux pour financer la recherche scientifique ;
  • La possibilité d’obtention d’exonérations sociales grâce au statut Jeune Entreprise Innovante (JEI) ;
  • Les aides publiques intéressantes pour les Healthtechs.

A propos de l’auteur

Prisca Dalle est Manager en Financement de l’Innovation chez Leyton, et spécialiste des biotech et autres startups de la santé.

Diplômée d’un doctorat en ingénierie pour la santé, biotechnologies de l’UJF Grenoble et d’un Diplôme PHELMA, elle rejoint le groupe Leyton en 2013 pour accompagner les entreprises du secteur de la santé dans la définition de stratégies en financement des projets R&D ou innovants. Depuis 2017, elle encadre une équipe de 8 personnes.

Remplir le formulaire

Merci de saisir le formulaire