Les tendances du marché de la rénovation énergétique Février -2021

Après une année 2020 hors normes, découvrez quelles sont les tendances à venir pour le secteur de la rénovation énergétique en Février 2021.

JANUARY 19, 2021

12:00 AM

Par nhaddad

Après une année 2020 hors normes et marquée par une crise sanitaire mondiale, découvrez quelles sont les tendances à venir pour le secteur de la rénovation énergétique en 2021.

Les chiffres du mois de la rénovation énergétique

3,5 millions

C’est le nombre de ménages en situation de précarité énergétique en France selon le dernier Tableau de bord de l’Observatoire National de la Précarité Energétique (ONPE). En léger recul, l’ONPE estime que cette amélioration ne pourrait être que passagère. En effet, les prévisions sont plutôt à une intensification de l’indicateur sous l’effet de la crise sanitaire et sociale et d’autant que la faible amélioration enregistrée est due en grande partie aux seules températures hivernales qui ont été plus douces en 2019.

247 323

C’est le nombre de logements rénovés dans le parc privé selon le bilan d’activité 2020 de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Cette dernière enregistre ainsi une hausse de 58% de son activité, c’est inédit.  

Le lancement en 2020 et la forte communication autour du dispositif MaPrimeRénov’, distribué par l’Anah, y est pour beaucoup dans l’accélération de la rénovation énergétique des logements. Et le récent élargissement du dispositif à l’ensemble des ménages sans condition de revenus, permet à l’Anah d’afficher des objectifs ambitieux pour 2021 : rénover 600 000 logements dont 400 à 500 000 grâce à MaPrimeRénov’.

Label RGE (reconnu garant de l’environnement) : le Gouvernement lance le “RGE chantier par chantier”

Mi-janvier, le gouvernement a officiellement lancé pour les deux années à venir (jusqu’à fin 2022) l’expérimentation de la certification dite « chantier par chantier » ou « coup par coup » qui permet à des artisans non-RGE de faire profiter leurs clients d’aides publiques comme MaPrimeRénov’ (qui est en principe soumise à l’obligation de faire faire ses travaux de rénovation énergétique par un artisan détenant la qualification RGE).  Ajouter logo Maprimerenov

Le but de cette expérimentation est d’accompagner la montée en compétences des artisans du bâtiment mais aussi de développer le nombre de chantiers, en accord avec les objectifs de l’Anah pour 2021. La qualité des travaux sera garantie puisque le projet est encadré par trois organismes certificateurs :  Qualibat, Qualit’ENR et Qualifelec.

Découvrez en détails ces informations décryptées par nos consultants experts en transition énergétique en téléchargeant notre newsletter mensuelle “ON-OFF” dédiée aux actualités et tendances marché des dispositifs d’aides au financement de la rénovation énergétique.

Notre auteur

nhaddad

Analyses complémentaires