Sam Goodchild et Aymeric Chappellier en duo pour la Transat Jacques Vabre

June 17, 2021

Voile

La 15e édition de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre s’élancera le 7 novembre prochain, direction Fort-de-France en Martinique. Sam Goodchild, skipper de Leyton, a choisi d’embarquer son team manager Aymeric Chappellier comme co-skipper pour cette transatlantique. Un duo qui s’alignera en Ocean Fifty sur cette nouvelle route du café longue et exigeante.

Crédit photo : Martin Viezzer / Leyton Sailing Team

Lors de la dernière édition en 2019, Sam Goodchild et Aymeric Chappellier s’étaient livré une belle bataille sur l’Atlantique. Le skipper britannique, en double avec Fabien Delahaye sur le Class40 Leyton, avait franchi la ligne d’arrivée en 2e position devant Aymeric Chappellier et Pierre Leboucher, 3e à Salvador de Bahia. « C’est vrai que l’on a été concurrents en Class40 avant de naviguer ensemble sur Leyton. Lors de la dernière Jacques Vabre, nous avons été longtemps bord à bord, on s’est tiré la bourre quasiment du début à la fin. Se retrouver aujourd’hui sur le même bateau avec Sam, c’est très motivant, c’est un très bon marin », nous confie Aymeric.

Cette année, Sam et Aymeric traverseront l’Atlantique en multicoque à bord de l’Ocean Fifty Leyton. Une expérience nouvelle et radicalement différente de ce qu’ils ont déjà pu vivre en monocoque. Mais le trimaran Leyton est un bateau qu’ils connaissent bien et avec lequel ils réalisent un début de saison prometteur sur le Pro Sailing Tour.  Team manager de Leyton depuis janvier dernier, Aymeric Chappellier est également équipier navigant. Un rôle polyvalent qui lui permet aujourd’hui d’avoir une vision globale du projet. « Aymeric a commencé à naviguer en Ocean Fifty l’année dernière, il connaît bien le bateau et on collabore très bien tous les deux. C’est un marin polyvalent, il sait s’adapter et être réactif. C’est un atout pour moi de faire cette transatlantique avec quelqu’un qui connaît aussi bien le bateau et le projet », déclare Sam.

« Avec Sam, nous sommes complémentaires et tous les deux excessivement motivés ! Nous avons un bateau rapide et sain pour des grandes courses comme la Transat Jacques Vabre. Pour moi, c’est aujourd’hui un des meilleurs bateaux de la flotte. À nous d’en tirer le maximum. On fera tout pour décrocher la victoire ! » complète Aymeric, déterminé à en découdre en novembre prochain.

Uni et motivé, le duo prendra le départ samedi d’une première navigation en double ralliant La Trinité-Sur-Mer à Las Palmas de Gran Canaria, afin de valider sa qualification.

« Notre parcours a été validé par Francis Le Goff, le directeur de course. C’est un peu comme un début de Transat Jacques Vabre. Ce n’est pas forcément le même système météo, mais le fait de descendre les côtes portugaises et d’aller chercher les alizés peut ressembler à un début de transatlantique. Ce n’est pas juste une qualification, c’est surtout un bon entraînement pour nous afin de voir comment on fonctionne à deux pendant quatre à cinq jours en mer. Nous serons en mode performance. » explique Sam.

Sam et Aymeric seront ensuite rejoints à Las Palmas par l’équipage de Leyton pour disputer l’épisode 3 du Pro Sailing Tour, qu’ils mènent actuellement après deux victoires à Brest et La Rochelle.

Déclaration

Caroline Villecroze, directrice marketing et communication du groupe Leyton
“Aymeric possède une véritable expertise de l’Ocean Fifty, il navigue sous les couleurs de la Leyton Sailing Team depuis 2020. Il a pleinement trouvé sa place au sein de l’équipe, Sam et lui vont former un duo qui s’annonce très prometteur. 
Les collaborateurs de Leyton suivront avec enthousiasme cette course majeure de la saison”.