Pro Sailing Tour, Saison 1, Épisode 2: La Rochelle sourit à l'équipage de Leyton, leader du classement général

May 30, 2021

Voile

En tête du Pro Sailing Tour dimanche dernier après le premier épisode à Brest, l’équipage de Leyton est arrivé déterminé en début de semaine à La Rochelle. Bien décidés à ne pas céder trop de terrain à leurs adversaires, Sam Goodchild, Laurane Mettraux, Thomas Coville, Aymeric Chappellier et François Morvan ont remporté cinq courses sur les neuf proposées. Ils gardent ainsi leur place de leader au classement général.

Crédit photo: Anne Beaugé / Leyton Sailing Team

Jeudi en fin de journée à La Rochelle, le top départ du 2e épisode du Pro Sailing Tour a été lancé avec un parcours au large d’une douzaine d’heures. « Les conditions étaient assez légères au départ puis ça a été principalement une course de vitesse où il fallait optimiser le bateau sur de longues lignes droites. C’était une course intéressante pour nous, on a pu se comparer au reste de la flotte et juger de la vitesse de notre bateau » expliquait Sam à l’arrivée. Leyton termine 2e.

Le vent s’est fait attendre de longues heures sur le plan d’eau rochelais samedi. En début d’après-midi, les Ocean Fifty ont pu s’élancer et boucler quatre courses dont deux victoires pour Leyton. « C’é𝘵𝘢𝘪𝘵 𝘮𝘰𝘪𝘯𝘴 𝘧𝘢𝘤𝘪𝘭𝘦 𝘲𝘶’à 𝘉𝘳𝘦𝘴𝘵 𝘦𝘵 𝘰𝘯 𝘢𝘷𝘢𝘪𝘵 𝘮𝘰𝘪𝘯𝘴 𝘥’𝘢𝘷𝘢𝘯𝘵𝘢𝘨𝘦 𝘴𝘶𝘳 𝘭𝘢 𝘷𝘪𝘵𝘦𝘴𝘴𝘦 », précisait Sam hier au ponton. « 𝘔𝘢𝘪𝘴 𝘴𝘶𝘳 𝘭𝘦 𝘱lan 𝘵𝘢𝘤𝘵𝘪𝘲𝘶𝘦, 𝘍𝘳𝘢𝘯ç𝘰𝘪𝘴 𝘢 𝘧𝘢𝘪𝘵 𝘶𝘯 𝘴𝘶𝘱𝘦𝘳 𝘣𝘰𝘶𝘭𝘰𝘵 𝘦𝘵 𝘭𝘢 𝘤𝘰𝘯𝘯𝘢𝘪𝘴𝘴𝘢𝘯𝘤𝘦 𝘥𝘶 𝘵𝘦𝘳𝘳𝘢𝘪𝘯 𝘥𝘶 𝘙𝘰𝘤𝘩𝘦𝘭𝘢𝘪𝘴 𝘈𝘺𝘮𝘦𝘳𝘪𝘤 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘢 𝘣𝘦𝘢𝘶𝘤𝘰𝘶𝘱 𝘢𝘪𝘥é. Ça 𝘢 é𝘵é 𝘶𝘯 𝘷𝘳𝘢𝘪 𝘵𝘳𝘢𝘷𝘢𝘪𝘭 𝘥’é𝘲𝘶𝘪𝘱𝘦 𝘢𝘷𝘦𝘤 𝘓𝘢𝘶𝘳𝘢𝘯𝘦 𝘦𝘵 𝘛𝘩𝘰𝘮𝘢𝘴 𝘢𝘶𝘴𝘴𝘪 ! »

Est-ce grâce aux manœuvres maintes fois répétées même à terre, à la bonne communication entre toutes les membres de l’équipage, à l’atout local Aymeric Chappellier et sa connaissance parfaite du plan d’eau ? Un peu de tout cela sans doute car dimanche, le bateau bleu et orange a encore fait parler de lui avec trois victoires sur les quatre courses du jour. Au total sur cet épisode 2 à Brest, le team Leyton comptabilise cinq victoires, quatre places de 2e et engrange 71 points sur les 77 possibles. Un très beau résultat qui ne satisfait pas tout à fait son skipper : « on peut encore faire mieux, il nous manque 6 points pour être au top ! » ironisait ce soir Sam au ponton.

Revivez en vidéo l’Épisode de La Rochelle

COMPOSITION DE L’ÉQUIPAGE

Sam Goodchild, skipper et barreur
Aymeric Chappellier, navigateur
Thomas Coville, régleur
Laurane Mettraux, numéro 1 / régleuse
François Morvan, tacticien

Classement de l’épisode 2 :

  • Leyton – 71 points
  • Primonial – 59 point
  • Arkema 4 – 57 points
  • Ciela Village – 44 points
  • Solidaires en Peloton – ARSEP – 37 points
  • Groupe CGA – 1001 sourires – 24 points

Classement général (après 2 étapes) :

  1. Leyton – 14 points
  2. Arkema 4 – 11 points
  3. Ciela Village – 9 points
  4. Primonial – 8 points
  5. Solidaires en Peloton – ARSEP – 6 points
  6. Groupe CGA – 1001 sourires – 6 points

DÉCLARATIONS À L’ISSUE DE L’ÉPISODE 2 À LA ROCHELLE

Sam Goodchild, skipper de Leyton
« C’est chouette de remporter ce 2e épisode à la Rochelle. Nous sommes tous hyper contents ! Je n’ai pas l’impression que les résultats reflètent vraiment les conditions sur l’eau car on peut avoir l’impression que c’est facile mais ce n’est pas le cas. Il y a toujours de la bagarre. Sur le parcours côtier ce matin notamment, nous avons dû batailler pour gagner. Le plan d’eau de La Rochelle est très sympa malgré un vent instable aujourd’hui. Nous avons tout de même su en tirer le maximum, c’est chouette.
Nous allons bien sûr débriefer de ces deux premiers épisodes avant le 3e à Las Palmas. On peut encore s’améliorer sur les départs et surtout augmenter notre niveau car on voit déjà que les autres nous rattrapent donc on va tout faire pour ne pas être dépassés. L’équipage aussi va changer avec l’arrivée de la grande sœur de Laurane, Elodie-Jane Mettraux. Avec Leyton, nous avons souhaité des femmes dans notre équipage. Elles sont très peu nombreuses sur les circuits multicoques et on voulait leur donner cette opportunité. On voit bien que cela ne change rien à bord, nous sommes juste cinq personnes qui ont envie de gagner. »

Aymeric Chappellier,navigateur
« En tant que Rochelais, j’ai essayé de partager avec l’équipage, les deux-trois petits effets de site qui sont très locaux. Mais comme souvent quand on navigue sur son plan d’eau, on n’a pas été confrontés ce week-end aux conditions que l’on a ici habituellement ! Aujourd’hui, nous avons eu du vent d’est toute la journée alors que normalement, il y a très souvent une brise thermique. Nous avons tout de même fait les bons choix et on signe un beau résultat ! »