Pro Sailing Tour, Saison 1, Épisode 1 : Leyton, impérial à Brest

May 23, 2021

Voile

Ils avaient frappé un grand coup d’entrée en gagnant sur le fil le Défi « Tout commence en Finistère » jeudi matin. Sam Goodchild et son équipage ont récidivé aujourd’hui et samedi : Laurane Mettraux, Thomas Coville, Aymeric Chappellier, François Morvan et leur skipper remportent cinq victoires sur les six courses courues ce week-end en rade de Brest. Une belle entrée en matière qui leur confère 9 points d’avance au classement général avant l’épisode 2 du Pro Sailing Tour qui débute mercredi à la Rochelle.

Crédit photo : Anne Beaugé / ilsaimentlamer

SIX VICTOIRES POUR CETTE PREMIÈRE COMPÉTITION

Après seulement quelques jours d’entraînement et impatients d’aller en découdre avec leurs concurrents, Sam Goodchild, Aymeric Chappellier et François Morvan ont remporté le Défi « Tout commence en Finistère » jeudi matin au terme d’une nuit de régate au contact avec Arkema. Longtemps dans le tableau arrière de l’équipage mené par Quentin Vlamynck, le trio de Leyton n’a rien lâché, jusqu’à le dépasser dans les derniers bords avant la ligne d’arrivée.

Une très bonne entrée en matière selon Sam Goodchild qui confiait : « On est content d’avoir navigué plutôt proprement. On est en phase d’apprentissage ascendante à bord de ces bateaux. La suite s’annonce très disputée… »

Et elle fut belle, la suite ! Samedi, l’équipage de Leyton au complet (ayant été rejoint par Laurane Mettraux et Thomas Coville) a remporté les quatre parcours construits proposés par le comité de course dans des conditions parfaites (20 nœuds de vent et une mer plate). Trop pressés sur la première régate côtière, le bateau bleu et orange a pris un départ anticipé et a dû recouper la ligne de départ. Ils terminent 4e. Cette première course a par ailleurs été marquée par le démâtage de Primonial.

Dimanche, les conditions forcissantes dans la matinée ont permis de faire un seul parcours côtier. Longtemps en tête, Arkema 4, le principal rival de Leyton, a cédé sa première place sur une erreur d’enroulement de bouée. Sam et son équipage ont saisi cette opportunité pour franchir, en vainqueur, la ligne d’arrivée.

« Les conditions n’étaient pas faciles aujourd’hui, c’était la première fois que nous naviguions dans ce type de vent et avec ce bateau-là. L’idée, c’était vraiment de naviguer comme on l’a fait tout le week-end et ne pas prendre de risque. C’est ce que nous avons fait et cela a fonctionné. Je pense que le niveau de tout le monde va rapidement augmenter, cela ne sera pas aussi simple sur les prochains épisodes, mais c’est un bon début ! »
Sam Goodchild

Revivez en vidéos l’Épisode de Brest !

Composition de l’équipage :

Sam Goodchild, skipper et barreur
Aymeric Chappellier, navigateur
Thomas Coville, régleur
Laurane Mettraux, numéro 1 / régleuse
François Morvan, tacticien

Classement de l’épisode 1 :

  1. Leyton – 60 points
  2. Arkema 4 – 51 points
  3. Ciela Village – 35 points
  4. Solidaires en Peloton – ARSEP – 31 points
  5. Groupe CGA – 1001 sourires – 30 points
  6. Primonial – 15 points

l DÉCLARATIONS À L’ISSUE DE L’ÉPISODE 1 À BREST

Sam Goodchild, skipper de Leyton« Nous sommes très heureux de ce premier épisode à Brest, nous avons remporté 6 des 7 courses. Nous sommes venus ici avec un objectif de naviguer de manière propre et c’est ce que nous avons fait aujourd’hui. C’est le premier événement de la saison, il y a encore beaucoup de nouveautés, nous allons donc essayer de rester au top. Nous avions comme objectif de bien naviguer, de bien communiquer, nous sommes très contents de pouvoir rapidement progresser. Nous n’allons rien lâcher. »

Laurane Mettraux, numéro 1 / Régleuse« C’était top ! Les parcours étaient très intéressants. Nous avons eu aujourd’hui de belles conditions et de belles batailles avec les concurrents : des parcours côtiers, avec pas mal de bouées à passer, un bon challenge sur les manœuvres. C’est toujours intéressant de pouvoir progresser sur ces sujets. Ce n’était pas facile de revenir sur Arkéma ce matin. Ils avaient pris un peu d’avance au début et, heureusement pour nous, ils font une erreur sur la dernière bouée ! »

Thomas Coville, régleur et skipper de Sodebo 3« Les premières impressions sont excellentes vu le résultat que nous faisons ce week-end. Nous sommes très agréablement surpris car on ne savait pas exactement où se situer par rapport à la flotte.Brest est une belle ville étape pour ce championnat. Si j’avais 30 ans comme Sam Goodchild, je ferais de l’Ocean Fifty. C’est la classe la plus intéressante sportivement et techniquement. Je suis emballé par le bateau, c’est un super support et le niveau est excellent. »

Caroline Villecroze, directrice marketing, communication et RSE du groupe Leyton« Ce premier épisode du Pro Sailing Tour a tenu toutes ses promesses. Sur le plan sportif avec une superbe performance de notre équipage pour la toute première régate de la saison mais également pour les collaborateurs de Leyton qui étaient invités à Brest. Ils ont pu découvrir la navigation sur ces superbes machines que sont les Ocean Fifty et assister aux régates spectaculaires offertes par les équipages. Nous sommes déjà impatients de nous retrouver à la Rochelle pour l’épisode 2. »