Leyton, 3ème de la Transat Jacques Vabre en Ocean Fifty

01-12-2021

Revivez l’arrivée de Leyton en Baie de Fort-de-France

Un podium très serré

C’est au cœur de la nuit martiniquaise que le trimaran Leyton, skippé par Sam Goodchild et Aymeric Chappellier a franchi la ligne d’arrivée de la 15e édition de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre mardi 24 novembre. Au passage de la ligne, le duo de Leyton a laissé éclater sa joie au terme d’une course longue et intense. Sam et Aymeric décrochent la 3e place en Ocean Fifty et n’auront rien lâché depuis le départ du Havre. Ils terminent seulement trois heures et 48 minutes derrière le vainqueur, Primonial mené par Sébastien Rogues et Matthieu Souben.

Une belle remontada

Sam et Aymeric, accompagnés de leur routeur, Marcel Van Triest, ont réalisé une magnifique remontée malgré un démarrage de course compliqué. 5e aux Canaries puis au Cap-Vert, le duo qui a dominé la saison lors du Pro Sailing Tour reste concentré et commence à amorcer une belle attaque à la faveur d’une bonne lecture du plan d’eau au passage du Pot-au-Noir. “ Nous avons trouvé un bon trou de souris pour passer le Pot-au-Noir, ce qui nous a permis d’avoir un meilleur angle par rapport aux autres, ça nous a ramené dans le match ” explique Sam.

Le duo franglais est le deuxième à enrouler l’archipel Brésilien de Fernando de Noronha et n’est alors qu’à une cinquantaine de milles de Primonial, leader depuis Les Canaries. L’archipel franchi, il reste encore 2 000 milles devant les étraves de Leyton… Tout reste possible. Koesio, Erwan le Roux et Xavier Macaire, est lui aussi dans le jeu pour le podium et le match s’intensifie entre les trois bateaux. Un match que les compétiteurs de Leyton adorent !

La valse d’empannages

Une longue bataille d’empannages se dessine alors le long des côtes brésiliennes. Peu après Fernando de Noronha, Koesio réussit à se glisser devant Leyton. Au coude-à-coude avec Erwan Le Roux et Xavier Macaire jusqu’à l’arrivée, Sam et Aymeric prennent finalement la troisième place de cette Transat Jacques Vabre. Ils commencent à bien se connaître (Aymeric est Team Manager du projet) et ont fonctionné au diapason pendant ces presque 16 jours de course. Au ponton, les deux hommes tout sourire avouaient leur satisfaction d’avoir vécu une course intense à la barre d’une magnifique machine de course. Leyton est un bateau rapide et sensible à la barre, un bateau exigeant aussi. C’était la première transat de Sam et Aymeric en Ocean Fifty et visiblement, ils ont tous les deux apprécié l’exercice ! “Ce sont des bateaux extraordinaires qui peuvent aller très vite, donc il faut faire attention. Nous avons appris énormément de choses.” conclut Sam avant de quitter le ponton pour savourer, avec l’ensemble du Team Leyton, cette superbe troisième place.

A son arrivée, Sam déclarait:

Cette course nous a permis d’énormément apprendre sur le bateau et sur notre fonctionnement. C’était très précieux d’avoir le routage de Marcel Van Triest.
Normalement quand tu pars en mer tu es seul à prendre les décisions, là cela donne clairement une nouvelle dynamique. L’exercice de la Transat Jacques Vabre est particulier, aller vite à deux ou tout seul sur le pont pendant deux semaines, ce n’est pas la même chose que les Grands Prix en équipage ! Nous ne naviguons pas de la même façon aujourd’hui qu’il y a deux semaines !
Nous sommes plus forts aujourd’hui
.”