La vie dans le Pot-au-Noir… imprévisible et avec des copains

16-11-2021

Pour le Team Leyton, « Pot-au-Noir » signifie « essayer de deviner ce que présagent les prochains nuages qui arrivent à l’horizon » : des averses et du vent ou à l’inverse de la pétole.

Pour passer cette zone, Sam et Aymeric sont en compagnie de leur concurrent les P’tits Doudous ! Actuellement en 4ème position, le duo franglais doit encore parcourir 950 milles jusqu’à l’Île Brésilienne Fernando de Noronha avant de virer direction la Martinique. La bonne nouvelle ce matin est que l’Ocean Fifty Leyton avance à 10 nœuds plus vite que leurs rivaux à l’ouest. Sam pense qu’ils devraient avoir quitté le Pot-au-Noir d’ici demain et pour le moment le bateau file à 22 nœuds dans une zone réputée souvent beaucoup plus calme !

Sam Goodchild

Ça bouge un peu, on arrive tout juste dans le Pot au Noir et on n’est pas tout seuls. Les P’tits Doudou (Armel Tripon/Benoit Marie) ne sont pas loin, ils viennent de se positionner à trois milles sous le vent, on les a vus sur l’AIS et on voit leurs lumières. En ce moment j’ai des étoiles au-dessus de ma tête mais il y a des nuages noirs qui arrivent au loin. Nous en avons eu un seul la nuit dernière et il nous a fait perdre quelques milles. Nous essayons d’anticiper avec Aymeric et Marcel les effets météos des nuages qui se profilent à l’horizon pour mettre les bonnes voiles au bon moment et être prêts. Demain, ça va être des conditions assez légères et nous allons un peu dériver. Nous verrons si nous avons la possibilité de revenir sur nos copains à l’ouest qui continuent de bien avancer. Ça n’est pas ce que nous souhaitions mais il faut s’attendre à tout dans ce Pot au Noir. Attendons de voir !

Le point sur la course

Suivez la cartographie en direct ICI