Les questions de l’absentéisme et de la transition énergétique montent en puissance dans les collectivités

  • Par
    • 01-12-2022
    • read
  • Twitter
  • Linkedin
Les questions liées à l'absentéisme et de la transition énergétique montent en puissance dans les collectivités

Entretien avec Marc Saada, Directeur Commercial CTR conseil

DÉCIDEURS. Pouvez-vous nous pré­senter brièvement votre structure ?

Marc Saada. CTR Conseil est une marque du groupe Leyton qui s’adresse à tout le sec­teur public et parapublic. Nous avons deux équipes, l’une centrée sur les collectivités ter­ritoriales et les bailleurs sociaux, et l’autre sur le médico-social et le médical, qui nous per­mettent d’être l’un des leaders du marché : un centre hospitalier sur deux, plus de 2 000 col­lectivités en France, et 60 % des bailleurs sociaux comptent parmi nos clients. Notre mission consiste à aider ces acteurs en vue de dégager des marges de manœuvre financière.

Sur quels leviers intervenez-vous ?

Nous opérons à deux niveaux. Tout d’abord sur les problématiques de gestion opérationnelle, notamment en matière de fiscalité et de ressources humaines, qui peuvent englober de nombreuses problé­matiques telles que l’absentéisme. C’est un sujet essentiel, puisque l’ensemble de la sphère publique fait face à un manque de moyens, aussi bien du côté des collec­tivités qui ont vu leurs dotations diminuer, des bailleurs sociaux pour lesquels la loi Elan a fait baisser les ressources, et pour les centres hospitaliers dont la crise sanitaire a fait ressortir le manque de moyens. Tout le secteur a besoin de ressources financières supplémentaires et c’est dans cette logique que l’on s’inscrit. Notre deuxième volet d’activité porte sur la transition énergé­tique, sujet que nous avons abordé dans un premier temps avec les bailleurs sociaux, notamment pour lutter contre la précarité énergétique, puisqu’ils étaient très concer­nés par les travaux dans le résidentiel.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre offre « Eco territoires » ?

Après avoir fait le constat qu’il existait une attente forte des administrés et des nouveaux élus sur la transition écolo­gique, nous avons construit une offre à destination des collectivités territoriales et de leurs administrés. Baptisée « Eco territoires », son objectif est de don­ner concrètement et économiquement les moyens nécessaires à la collectivité pour amorcer et poursuivre sa transi­tion énergétique. Cela passe par le biais d’un passage à 100 % d’électricité verte, par la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique des bâtiments publics, ainsi qu’en permettant aux ad­ministrés de réaliser des travaux d’iso­lation avec un reste à charge quasi nul.

Quels sont vos liens avec Leyton ?

Les équipes de CTR Conseil sont totale­ment intégrées au sein du groupe Leyton. Étant donné que ce dernier travaille avec les plus grandes entreprises, une collecti­vité bénéficiera donc du même traitement que nos multinationales clientes. De plus, notre expérience du privé nous donne des clés de lecture : un certain nombre de struc­tures publiques, telles que des syndicats ou bailleurs ont un fonctionnement qui se rap­proche de celui d’une entreprise, alors que les collectivités, elles aussi, tendent vers ce mode de gestion.

Qu’est-ce qui fait la force de CTR ?

Notre large champ d’expertises nous per­met d’accompagner nos clients sur l’en­semble de leurs problématiques en matière de fiscalité, de ressources humaines, et d’énergie. Nous travaillons également avec 40 avocats, directement intégrés au réseau Leyton. Nous avons un double objectif : apporter le plus de gains possibles à nos clients tout en entretenant une démarche entièrement sécurisée.

Quelles ont été vos opérations les plus emblématiques de l’année ?

Nous avons notamment travaillé pour le compte du groupe SOS, de l’Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Adapt), l’Of­fice nationale des forêts, ou encore le Centre hospitalier de Gonesse. Ces diffé­rentes missions ont permis, pour chacun de nos clients, des économies de l’ordre de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Propos recueillis par BorisBeltran, Décideurs magazine

Découvrez nos derniers insights

Voir plus arrow_forward
Evolutions technologiques et vote électronique : quels impacts ?

Evolutions technologiques et vote électronique : quels impacts ?

Les machines à voter en bureau de vote, retour sur l’historique de leurs déploiements et ut...

Le 5 leviers RH et fiscaux pour sauver les grandes industries françaises

Connaissez-vous les 5 actions pour financer votre progrès dura...

Dans le contexte inflationniste actuel, il peut être difficile de trouver les ressources financiè...

Réunion sur les Appels à projets 2022

Top 5 des appels à projets en 2022

Afin de soutenir le financement de projets innovants en France, de nombreux appels à projets sont...

entreprise industrielle et crise énergétique : mettez en place un audit énergétique pour faciliter votre transition

Crise énergétique : comment lier sobriété, rentabilité et fina...

Dans un contexte de crise énergétique et de pression du gouvernement, les entreprises industriell...

Suppression de la CVAE : quels impacts pour les collectivités ?

Suppression possible de la CVAE à horizon 2024 ?

La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) est qualifiée par le gouvernement d’im...