Les clés de la performance sont dans l’optimisation des coûts du quotidien

Le labyrinthe fiscal et juridique français en égare plus d’un. Identifier et valider les différentes pistes d’allégement ou de crédit d’impôt relève souvent du casse-tête pour les entreprises de toutes tailles.

OCTOBER 15, 2020

12:00 AM

Par Samir Naciri-Khalil

Comment traquer efficacement les coûts inutiles ou favoriser les investissements pour rester compétitif ?  Fort de vingt ans d’expérience, le cabinet de conseil en performance Leyton chasse avec succès sur les voies les moins exploitées.

Comment rester performant en période de crise ? Ou trouver rapidement du cash ? Face aux incertitudes, c’est plus que jamais vers l’optimisation que se tournent légitimement les entreprises. A juste titre, car les marges de manœuvre existent.

Notre légitimité ce sont nos 5.000 missions d’audit par an

          Problème, le millefeuille administratif et fiscal français est d’une telle complexité, le temps nécessaire pour évaluer les frais superflus si exigeant, que rien ne peut remplacer le recours au savoir-faire éprouvé d’un conseil extérieur pour dégager de réelles économies.

          Chez Leyton, notre légitimité de cabinet de conseil à la performance est double. Elle repose à la fois sur le volume des missions effectuées depuis vingt ans, et sur leur périmètre. Au cours de leurs 5.000 missions d’audit par an, non seulement nos experts collectent des données riches d’enseignements, mais leur champ d’action s’étend des entreprises dites grand compte au commerce de détail, en passant pour l’essentiel par la PME et l’ETI. 

          Cette vaste connaissance empirique nous permet aujourd’hui de dégager des modèles de rationalisation applicables à n’importe quel nouveau client. En fonction du périmètre de l’entreprise auditée, nous savons désormais où se nichent les gains possibles. D’autant qu’un dialogue constant avec les plus hautes autorités fiscales nous permet de valider régulièrement de nouvelles pistes.

          Entendons-nous bien, nous ne faisons pas de l’optimisation fiscale telle que l’entendent les cabinets d’avocats dédiés, mais de l’optimisation du quotidien. Notre marque de fabrique c’est d’identifier au cœur des entreprises ces différentes petites rivières de coûts inutiles qui une fois réunies forment un fleuve. Ce sont les voies secondaires de l’optimisation que nous nous proposons d’explorer. Elles sont moins exploitées parce que moins identifiées, mais les enjeux financiers qu’elles représentent peuvent se révéler décisifs.

Traquer la dépense inutile constitue l’ADN de Leyton

          Pour nous, c’est là que se nichent les clés de la performance, dans l’optimisation du quotidien. Cette capacité à traquer la dépense inutile constitue depuis vingt ans l’ADN même de Leyton. En 2018, nous avons permis à près de 5.000 entreprises -essentiellement des PME- de bénéficier de 500 millions d’euros de ressources additionnelles. Et ainsi de rester compétitives.

          Nos recommandations visent ainsi à stimuler cinq types de performance : la financière, l’industrielle, l’économique, l’opérationnelle et en matière d’innovation.

          Le conseil en performance financière va s’attacher à débusquer les allégements possibles en termes de charges patronales et de cotisations sociales, à rationnaliser la fiscalité de l’entreprise, locale ou nationale, à identifier et valider les différentes incitations. Grâce, notamment, à la veille permanente que nous exerçons sur les opportunités d’optimisation, en suivant les décisions des tribunaux.

          Le conseil en performance économique lui passe par l’optimisation des processus d’approvisionnement, notamment dans la sphère hors production. Pour décortiquer les marges des fournisseurs en intérim, télécom, assurance, transport, déchets, etc… Peu de PME peuvent en effet s’offrir Spécialiste métier sur ces familles et nos process dans ce domaine sont largement éprouvés.

          Le conseil en performance opérationnelle s’attache lui à la partie RH des entreprises, pour externaliser ce qu’elles ne veulent plus faire. Ou ne peuvent plus. Nous pouvons ainsi abriter chez nous des tâches à faible valeur ajoutée, pour permettre aux équipes RH de se concentrer sur des opérations plus essentielles comme la paie.

Diviser par deux la consommation d’énergie d’une entreprise

          Leyton est surtout aujourd’hui un groupe au cœur des transformations majeures de la société, celles que doivent gérer les entreprises pour rester compétitives. Celles qu’imposent l’innovation et la transition énergétique.

          Ici c’est un nouveau paradigme de l’optimisation, qui ne s’attache pas à minimiser les dépenses mais au contraire, à accompagner et développer les investissements en utilisant de façon optimum, tous les mécanismes d’incitation à la disposition de l’entreprise pour les réaliser.

          Ainsi, le conseil en performance innovation permet aux entreprises que nous accompagnons d’obtenir tous les financements (dont le Crédit impôt recherche) pour financer leur R&D, et ainsi d’être toujours innovantes pour rester compétitives.

          Le conseil en performance industrielle lui repose sur l’obtention pour les clients de Certificats d’Économie d’Énergie permettant de faire financer intégralement la transition énergétique des entreprises. Nous accompagnons alors de véritables projets de rénovation industrielle, aussi bien en montant les dossiers qu’en aidant à la modernisation des équipes de production.

          Cabinet de conseil en performance, c’est notre légitimité en matière d’optimisation des coûts et des investissements que nous souhaitons aujourd’hui mettre au service des entreprises, et ce du grand compte à la PME. Pour beaucoup d’entre elles, nous le savons, la fragilité des bilans justifie les plus vastes allégements. Notre métier est précisément de les accompagner sur ces voies.

Samir Naciri-Khalil, Directeur Commercial Leyton France. Associé et Membre du Board France, il est en charge de la Business Unit Conseil & Externalisation et supervise à ce titre une équipe de trentaine d’ingénieurs d’affaires sur les comptes clés. Dans l’entreprise depuis 2012, Samir a notamment assuré la responsabilité du marché RH pendant trois ans.

Notre auteur

Samir Naciri-Khalil

Directeur Commercial Conseil & Externalisation Leyton France

Analyses complémentaires