Le recrutement des Jeunes Docteurs : l'urgence des entreprises privées

12-08-2022

Par Laure Humbert

Selon le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESRI), en France, en 2017, 14 678 personnes ont soutenu leur doctorat (PhD), dont la moitié dans les domaines scientifiques. Le recrutement des Jeunes Docteurs doit être une priorité pour les entreprises privées.

Les Jeunes Docteurs, une plus-value pour le secteur privé

Les jeunes docteurs privilégient pour leur premier emploi le secteur académique, avec près de la moitié des docteurs qui y exercent leurs fonctions.

La R&D dans le secteur privé ne représente que 16% des emplois des docteurs, et paradoxalement, près de 35% d’entre eux choisissent d’exercer dans le secteur privé et hors du domaine de la R&D.

Tandis que les profils docteurs sont assez peu représentés dans les secteurs privés, ils peuvent toutefois apporter une valeur ajoutée indéniable au sein des départements recherche et innovation.

Par leur formation académique, ils peuvent être force de proposition à travers leur expertise académique et orientée recherche. Leur parcours de formation ouvre également des passerelles avec le domaine académique :

  • Collaborations publiques/privés
  • Communication sur les travaux par le biais de conférences ou de papiers scientifiques
  • Lancement de projets collaboratifs

Le recrutement d’un doctorant CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) permet d’initier ce type de collaboration. Ce dispositif permet à une entreprise de bénéficier d’une subvention pour le recrutement d’un doctorant durant sa thèse et des avantages d’une collaboration tripartie entre l’entreprise, le doctorant et le laboratoire qui assurera l’encadrement scientifique du doctorant.

Le recrutement des docteurs en entreprise : une croissance garantie

L’un des moyens permettant de booster l’activité et la croissance de l’entreprise est de recruter des docteurs. En effet, ces profils confèrent un avantage concurrentiel certain, mais leur recrutement n’est pas toujours aisé, et le recours à des cabinets de recrutement spécialisés peut faciliter les recherches.

Science Me Up , par exemple, s’est spécialisée dans ce type de recrutement de profils à forte valeur ajoutée et ce quel que soit le domaine d’activité ou la taille de l’entreprise qui vous permet un recrutement qualifié sous 1 à 4 semaines.

Sécuriser son Crédit Impôt Recherche (CIR) grâce au statut Jeune Docteur

Recruter un docteur ou un doctorant permet d’accéder à des mesures spécifiques à travers des dispositifs fiscaux, comme le Crédit Impôt Recherche (CIR).

Le CIR a pour objectif de favoriser l’insertion des docteurs dans le secteur de la recherche privée : le statut de Jeune Docteur.

Un « Jeune Docteur » accède à son premier emploi en contrat à durée indéterminée (CDI) dans le secteur privé après l’obtention de son doctorat. Une autre condition est liée aux effectifs de R&D : l’effectif de l’entreprise affecté à la R&D ne doit pas avoir diminué par rapport à l’année précédente. Ce statut très privilégié de Jeune Docteur s’applique durant 24 mois à compter de la date d’embauche.

Les avantages du recrutement de Jeunes Docteurs

Le recrutement de Jeunes Docteurs permet de sécuriser le Crédit d’Impôt Recherche (à travers les travaux de R&D menés ce dernier) tout en l’optimisant (son salaire est intégralement couvert par le CIR).

Un « Jeune Docteur », affecté intégralement aux projets de R&D et coûtant 70 K€ à l’entreprise (salaire + charges) générera un CIR de 80 K€.

Le recrutement d’un doctorant CIFRE confère également des avantages : l’entreprise reçoit durant la durée du doctorat une subvention annuelle de 14 000 € déductible de l’assiette de dépenses éligibles au CIR.

Le laboratoire assurant l’encadrement de la thèse émet également des factures qui sous certaines conditions peuvent être reprises pour le double de leur montant dans l’assiette de dépenses.

Discutez avec nos experts

    Merci, nos équipes prendront contact avec vous bientôt.

    Notre auteur

    Laure Humbert, Manager en financement de l'innovation

    Laure Humbert

    Manager Financement de l'Innovation