La Tech agit contre le Covid

SEPTEMBER 18, 2020

12:00 AM

Par rbajard

Coup de projecteur sur nos clients et partenaires qui s’engagent contre le Covid-19. Plusieurs entreprises innovantes orientent désormais leurs R&D et brevets pour les mettre au service de ceux qui sont dans l’urgence contre la pandémie.

Le laboratoire alsacien Biosynex alance des tests ultra-rapides pour dépister le Covid-19. Ce spécialiste du diagnostic in vitro a signé deux accords de distribution pour des tests basés sur la biologie moléculaire, développés par des sociétés singapourienne et coréenne. Par ailleurs, il développe son propre test sérologique rapide basé sur l’immunochromatographie.

Leader de la conciergerie d’hôpital, Happytal a gracieusement mis en place une plateforme de services pour faciliter le quotidien des professionnels de l’AP-HP mobilisés sur le Covid-19. Baptisée « Hoptisoins », elle propose hébergement, transport, garde d’enfants, alimentation, livraisons, caisses prioritaires, services à domicile… Les services sont fournis à titre gratuit ou à des tarifs préférentiels.

Pour contribuer à la lutte contre la pandémie, l’entreprise Shark Robotics a conçu dans l’urgence un robot terrestre de décontamination basé sur l’un de ses modèles existants. Equipé d’un réservoir de 50 litres et capable d’asperger un produit désinfectant à plus de 3 mètres, il peut décontaminer une surface de 20 000 m2 en 3 heures. La start-up de La Rochelle se dit prête à fournir 120 modèles d’ici deux mois.

La start-up Belive.ai qui digitalise le retail physique pour mesurer l’efficacité des opérations en magasin a rapidement adapté son système d’intelligence artificielle pour le mettre au service de la reconnaissance du Covid-19, en imagerie médicale. Cette société basée à Amiens entend ainsi mettre directement sa technologie de computer vision au service des hôpitaux de la région.

Il y a deux ans, Carcidiag mettait au point des kits de dépistage du cancer couronnés par un prix de l’innovation et proposés depuis dans les hôpitaux, cliniques et instituts de recherche. La biotech de la Creuse travaille aujourd’hui pour adapter son dispositif de diagnostic de cellules cancéreuses au Covid-19.

Notre auteur

rbajard

Analyses complémentaires