Les achats d’énergies : un levier d’optimisation

  • Par Tiphaine MORTELETTE
    • 09-05-2022
    • read
  • Twitter
  • Linkedin

Depuis 2007, les marchés du gaz naturel et de l’électricité sont ouverts à la concurrence.

Auparavant il y avait deux entreprises historiques : EDF et ENGIE. Aujourd’hui il y a 38 fournisseurs d’énergie (liste au 04/02/2020).

Cette ouverture des marchés permet de se questionner sur ses consommations et d’optimiser ses achats. Elle offre la possibilité aux entreprises de définir une stratégie d’achat également dans le secteur de l’énergie.

Peu importe le fournisseur choisi certaines choses ne changent pas : il n’y a qu’un seul gestionnaire de réseau (Enedis pour l’électricité, GRDF pour le gaz naturel). Ainsi l’entretien des réseaux reste le même, les relevés des compteurs sont identiques et surtout la qualité de l’énergie ne varie pas !

Mais alors comment comparer les offres de gaz naturel et d’électricité ?

Il faut d’abord identifier les besoins de votre entreprise et votre politique d’achat : pouvez-vous vous permettre que le prix de votre énergie varie ou au contraire qu’il soit fixe ?

Le médiateur national de l’énergie met à disposition un comparateur d’énergie (ici).

Il ne faut pas simplement comparer le prix ou son évolution. D’autres critères sont importants et dépendent de votre activité et de votre stratégie : comme le service clientèle, les modes de paiement, les modes de contact, les critères environnementaux (ex. offres vertes), les frais annexes : les frais en cas de retard de paiement, assurance dépannage…

La structure du prix de vente est divisée en :

  • une partie fixe : l’abonnement
  • une partie variable dépendant de la consommation en €/kWh
  • une partie comprenant les taxes et contributions.

Il est important de ne pas regarder que le prix du kWh, mais aussi être vigilant sur la part fixe.

Il existe différents modes d’évolution des prix :

  • les offres aux tarifs réglementés (TRV): cette offre va disparaître :
  • les offres de marché à prix fixe : le prix est figé par le fournisseur pendant un certain temps (une à plusieurs années)
  • les offres de marché à prix indexés sur les TRV: le tarif évolue en fonction du tarif réglementé fixé par l’état au niveau d’indexation établi dans le contrat ( à la baisse comme à la hausse)
  • les offres de marché avec d’autres indexations ou évolutions : (par exemple indexés sur les marchés de gros : il faut alors avoir une bonne vision du marché électrique).

De nombreux leviers sont à disposition des entreprises pour faire baisser leur facture : optimisation de leur contrat chez leur fournisseur, faire jouer la concurrence, l’effacement de consommation, l’autoproduction..

Chez Leyton nous vous proposons un accompagnement pour que votre facturation soit moins lourde.

Source :

Auteur

Tiphaine MORTELETTE
Tiphaine MORTELETTE

Analyste Énergie

Découvrez nos derniers insights

Voir plus arrow_forward
Evolutions technologiques et vote électronique : quels impacts ?

Evolutions technologiques et vote électronique : quels impacts ?

Les machines à voter en bureau de vote, retour sur l’historique de leurs déploiements et ut...

Le 5 leviers RH et fiscaux pour sauver les grandes industries françaises

Connaissez-vous les 5 actions pour financer votre progrès dura...

Dans le contexte inflationniste actuel, il peut être difficile de trouver les ressources financiè...

Réunion sur les Appels à projets 2022

Top 5 des appels à projets en 2022

Afin de soutenir le financement de projets innovants en France, de nombreux appels à projets sont...

entreprise industrielle et crise énergétique : mettez en place un audit énergétique pour faciliter votre transition

Crise énergétique : comment lier sobriété, rentabilité et fina...

Dans un contexte de crise énergétique et de pression du gouvernement, les entreprises industriell...

Suppression de la CVAE : quels impacts pour les collectivités ?

Suppression possible de la CVAE à horizon 2024 ?

La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) est qualifiée par le gouvernement d’im...