Le Design Thinking, ou « pensée par le design », késako ?

  • Par Laure Humbert
    • 17 Sep 2020
    • de lecture
  • Twitter
  • Linkedin

Le Design Thinking est une méthode conceptualisée dans la Silicon Valley. Ce concept peut avoir plusieurs significations. Cela peut désigner une « esthétique industrielle appliquée à la recherche de formes nouvelles et adaptées à leur fonction ».

En revanche, la définition du mot design selon Steve Jobs est tout autre : « « la plupart des gens font l’erreur de penser que le design, c’est l’apparence […] Ce n’est pas comme ça que nous définissons le design […] Le design, c’est comment ça marche ». 

De par cette définition, on comprend que le Design Thinking peut être utilisé dans de nombreux domaines, et pas seulement des domaines techniques, et vise à créer une démarche de valeur, d’innovation.  

Le principe du Design Thinking repose sur un processus de création centré sur les besoins des utilisateurs et doit permettre de générer des idées, des expérimentations et autorise l’erreur, le retour en arrière, les ajustements. L’objectif est de définir l’expérience que vit l’utilisateur en fonction de cette expérience, ce de vécu et d’en proposer des produits ou services viables et réalisables.

Tim Brown en a résumé les concepts : « Il faut échouer tôt pour réussir plus vite. » « Le but, dit-il, est de produire quelque chose via une première étape, puis l’utiliser pour continuer à apprendre, continuer à interroger et continuer à tester. Quand les concepteurs centrés sur l’humain parviennent à une réponse pertinente, c’est parce qu’ils se sont trompés en premier. » 

De nombreux concepts et méthodologies découlent aujourd’hui de ce principe, comme les processus d’idéation et permet d’associer des équipes variées constituées d’ingénieurs, de marketeurs, de créatifs sur les phases de développement produit, avant d’aboutir à une mise sur le marché.  


Références

MATHIEU, Florence et HILLEN, Véronique. Le design thinking par la pratique: de la rencontre avec l’utilisateur à la commercialisation d’un produit innovant pour les séniors. Editions Eyrolles, 2016. 

BROWN, Tim et KATZ, Barry. Change by design. Journal of product innovation management, 2011, vol. 28, no 3, p. 381-383. 

http://longevity3.stanford.edu/designchallenge2015/files/2013/09/Bootleg.pdf

Auteur

Laure Humbert, Manager en financement de l'innovation
Laure Humbert

Manager en Financement de l'Innovation

Découvrez nos derniers insights

Voir plus arrow_forward
Contrôle fiscal CIR et CII : quels recours ?

Lorsque votre entreprise est confrontée à un désaccord avec l'administration fiscale concernant u...

Nouvelle convention collective métallurgie 2024, ce qui change pour les dispositifs de formation en métallurgie
Nouvelle convention collective métallurgie 2024, ce qui change...

La métallurgie accorde une réelle importance à proposer des formations et susciter des vocations ...

REDD (Réduction des Émissions issues de la Déforestation et de la Dégradation des forêts dans les pays en développement)
Restaurer la confiance dans les marchés du carbone : la méthod...

En 2011, la première méthodologie REDD (Réduction des Émissions issues de la Déforestation et de ...

carbone volontaire
Décryptage et impacts de l’Accord de Paris sur le marché...

Bien que l’Article 6 propose un cadre sur le recours aux marchés du carbone, il ne définit pas cl...