Hyperloop : La révolution du transport individuel :

Après 100 ans de silence dans le monde du transport, Elon Musk, un milliardaire à la tête de Tesla et SpaceX publie en 2013 un concept de transport révolutionnaire appelé Hyperloop. Le concept propose un train capable d’atteindre plus de 1200 km/h dans un tube à basse pression utilisant une technologie de coussins d’air. Faute de temps, Elon Musk préfère laisser deux start up américaines travailler sur le projet Hyperloop : Hyperloop One et HTT (Hyperloop Transportation Technologies). Hyperloop One concentre la majorité de ses activités sur le sol américain tandis que HTT signe des partenariats avec des pays comme la Slovaquie, la France (Toulouse) ou encore les Emirats Arabes Unis. Hyperloop One emploi des ingénieurs à temps plein alors que HTT a choisi de travailler avec 520 collaborateurs de 42 pays différents. Hyperloop One et HTT (Hyperloop Transportation Technologies) : Un fonctionnement radicalement différent mais une volonté de proposer un transport supersonique et fiable dès 2020. Réalité ou mirage ? La première interrogation sur ce nouveau type de transport est son coût d’installation. Combien coûte une liaison Hyperloop Paris-Lyon comparée à une ligne TGV ? Même s’il est difficile de connaître le prix au kilomètre d’une telle construction, il apparait que le coût pourrait être inférieur à une ligne de train à grande vitesse. En ce qui concerne le prix du billet, le directeur commercial d’Hyperloop One Ryan Kelly veut proposer un prix de billet compétitif par rapport aux transports actuels. La seconde interrogation concerne les performances. Est-ce que les avancées technologies permettent de répondre aux objectifs ? Pour l’instant, les essais n’ont pas encore permis d’atteindre 400km/h. En effet, Hyperloop One a atteint 387 km/h sur une ligne de 500 mètres dans son centre d’essai au Nevada. Des efforts restent encore à fournir pour atteindre la vitesse de 1200km/h annoncée. En attendant de voir le système se développé aux quatre coins de la planète, d’autres entreprises se sont lancés le défi de réaliser un système de transport similaire comme les entreprises SpaceTrain (France) et Transpod (Canada). Affaire à suivre !

SEPTEMBER 30, 2020

12:00 AM

Par Eric Genevois

Après 100 ans de silence dans le monde du transport, Elon Musk, un milliardaire à la tête de Tesla et SpaceX publie en 2013 un concept de transport révolutionnaire appelé Hyperloop. Le concept propose un train capable d’atteindre plus de 1200 km/h dans un tube à basse pression utilisant une technologie de coussins d’air.

Faute de temps, Elon Musk préfère laisser deux start up américaines travailler sur le projet Hyperloop : Hyperloop One et HTT (Hyperloop Transportation Technologies). Hyperloop One concentre la majorité de ses activités sur le sol américain tandis que HTT signe des partenariats avec des pays comme la Slovaquie, la France (Toulouse) ou encore les Emirats Arabes Unis. Hyperloop One emploi des ingénieurs à temps plein alors que HTT a choisi de travailler avec 520 collaborateurs de 42 pays différents.

Hyperloop One et HTT (Hyperloop Transportation Technologies) : Un fonctionnement radicalement différent mais une volonté de proposer un transport supersonique et fiable dès 2020. Réalité ou mirage ?

La première interrogation sur ce nouveau type de transport est son coût d’installation. Combien coûte une liaison Hyperloop Paris-Lyon comparée à une ligne TGV ? Même s’il est difficile de connaître le prix au kilomètre d’une telle construction, il apparait que le coût pourrait être inférieur à une ligne de train à grande vitesse. En ce qui concerne le prix du billet, le directeur commercial d’Hyperloop One Ryan Kelly veut proposer un prix de billet compétitif par rapport aux transports actuels.

La seconde interrogation concerne les performances. Est-ce que les avancées technologies permettent de répondre aux objectifs ? Pour l’instant, les essais n’ont pas encore permis d’atteindre 400km/h. En effet, Hyperloop One a atteint 387 km/h sur une ligne de 500 mètres dans son centre d’essai au Nevada. Des efforts restent encore à fournir pour atteindre la vitesse de 1200km/h annoncée.

En attendant de voir le système se développé aux quatre coins de la planète, d’autres entreprises se sont lancés le défi de réaliser un système de transport similaire comme les entreprises SpaceTrain (France) et Transpod (Canada). Affaire à suivre !

Notre auteur

Eric Genevois

Analyses complémentaires