Slalom brésilien

  • Par llinares
    • 20 Nov 2021
    • de lecture
  • Twitter
  • Linkedin

Il reste encore 1100 milles nautiques à parcourir jusqu’à l’arrivée au large de Fort de France. Sam et Aymeric ont, ces dernières 24h, enchaîné les empannages dans des alizés allant de 20 à 25 nœuds et ont eu de ce fait très peu de repos.

Longeant la zone d’exclusion de navigation imposée par la direction de course au large du Brésil, le duo Leyton a travaillé dur pour maintenir leur Ocean Fifty à grande allure, profitant de laps de temps très courts entre deux empannages pour se reposer.

La fréquence de ces changements de direction, nécessaires pour maintenir une bonne moyenne de vitesse en allant chercher les meilleurs angles de vent, devrait diminuer.

Sam, boosté par tous les « bons anniversaires » qu’il a reçus hier, commentait la nuit dernière:

« Avec les nombreux empannages que nous avons effectués dus à la zone d’exclusion, nous avons été un peu occupés. Avec 1h d’intervalle entre chaque empannage, nous avons essayé de nous reposer autant que possible avec 45min de sommeil maximum chacun son tour.
Dans l’ensemble tout se passe bien et nous sommes contents. Koesio va plus vite que nous, ce qui nous oblige à tenter de nouvelles choses pour essayer de les rattraper et nous découvrons ainsi pleins de petites astuces.
Évidemment nous essayons de gagner cette course mais, quoi qu’il arrive, ce qui est bien avec cette Transat c’est que nous apprenons tous les jours à optimiser la vitesse du bateau. C’est rare d’avoir deux semaines aussi intenses en maintenant les allures que nous avons.
Il fait désormais très chaud dans la cale du bateau, c’est difficile d’y trouver le sommeil. On transpire un peu et quand on va sur le pont c’est trempé avec toutes les vagues ce qui rend la vie un peu plus difficile ! La nuit fait du bien pour se rafraîchir.

Mais à part ça on surf à 20-25 nœuds vent arrière avec du beau temps et de belles vagues, beaucoup de marins ne diraient pas non à ces conditions !
On a beaucoup de chances on va pas se plaindre ! Mais dès que les empannages vont diminuer on va essayer de rattraper un peu le sommeil qui nous manque. »

Le point sur la course – JOUR 13 – Transat Jacques Vabre

Suivez la cartographie en direct ICI

Découvrez nos derniers insights

Voir plus arrow_forward
Leyton s'engage auprès d'Entourage au travers d'actions solidaires

Nos collaborateurs s’engagent auprès de l’associat...

Les collaborateurs de Leyton développent l’engagement social de notre entreprise en réalisa...

Sam Goodchild, 3e du Retour à la Base 2023

Retour à la Base : une dernière course pour finir l’anné...

Sam Goodchild : l’homme de bronze Sam Goodchild termine sa première transat en solitaire en...

Team for The Planet lance son défi pour le climat

L’appel de Team for the Planet : sauver le climat grâce à 10 0...

La crise climatique est l’un des défis les plus urgents de notre époque. Team for the Plane...

La taxe sur la publicité extérieure dans la dernière parution du journal WEKA !

Décryptage Fiscal avec WEKA : Antoine Cote-Colisson explore le...

La taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) est un instrument fiscal ayant généré 154 milli...