Un pas en avant pour les technologies durables : Le Canada investit dans la commercialisation des technologies propres

  • Par Nicole Mirabal
    • 16-11-2022
    • read
  • Twitter
  • Linkedin
Cleantech Article

L’industrie des technologies propres est un secteur d’un billion de dollars, très prometteur. Avec l’augmentation des préoccupations et de la sensibilisation environnementales, l’industrie des technologies propres ne peut que continuer à évoluer. Heureusement, le gouvernement canadien a remarqué très tôt le potentiel de cette industrie et n’a cessé d’investir dans son développement depuis.

À ce jour, le Canada est le premier investisseur dans l’industrie des technologies propres au niveau mondial. Cependant, bien que le Canada ait considérablement investi dans le développement de cette industrie, il a également négligé un pilier important de la réussite: la commercialisation.

Bien qu’il existe des opportunités pour l’industrie des technologies propres sur le marché canadien, des opportunités plus importantes sont disponibles au niveau mondial. À l’heure actuelle, le Canada dessert principalement les États-Unis, qui commencent à peine à mettre en œuvre des initiatives en faveur de la durabilité. Cependant, de nombreux pays qui s’attaquent activement et intensivement aux problèmes environnementaux, comme la Chine et l’Inde, peuvent constituer des marchés beaucoup plus rentables pour le Canada. Néanmoins, pour accéder à ces marchés ouverts, le Canada doit accroître son engagement envers l’exportation de technologies propres.

À l’heure actuelle, on estime que le marché mondial des exportations de technologies propres générera plus de 2,5 billions de dollars de revenus cette année, et le Canada n’en représentera que 1,43 %.

Malgré son engagement envers l’industrie des technologies propres, le Canada ne contribue actuellement qu’à hauteur de 16,4 milliards de dollars aux exportations mondiales du secteur et se classe au 16e rang mondial pour la commercialisation des technologies propres. Par conséquent, le Canada passe à côté d’importants revenus et de possibilités d’affaires. 

Le manque d’investissement dans l’exportation des technologies propres peut sembler surprenant puisque le Canada compte plus de 850 développeurs de technologies propres, dont 12 se classent parmi les 100 premières entreprises mondiales de technologies propres. Toutefois, le manque d’investissement dans la commercialisation n’est peut-être pas surprenant puisque les coûts associés aux technologies propres sont supérieurs à ceux d’autres secteurs technologiques. Néanmoins, ces dernières années, le gouvernement canadien a reconnu les avantages de la commercialisation des technologies propres et a mis en place des initiatives pour soutenir les innovations dans ce domaine. 

En 2017, le gouvernement canadien a investi plus de 2,3 milliards de dollars dans l’industrie des technologies propres. 

Ce financement a permis aux entreprises de développer leurs innovations durables et de se préparer à l’exportation. 

Peu après, en octobre 2020, un autre investissement de 100 millions de dollars sur quatre ans a été présenté pour accélérer la commercialisation d’innovations durables et encourager leur adoption par les industries qui contribuent fortement aux préoccupations environnementales. Cette initiative a été partiellement influencée par la pandémie mondiale et la nécessité de maintenir l’économie pendant cette période. 

En outre, ce financement était destiné à aider à relever un autre défi dans l’industrie – l’adoption des technologies propres. En raison du coût élevé associé aux technologies propres, beaucoup hésitent à les adopter. Les fonds disponibles ont donc été utilisés pour encourager l’adoption des technologies propres, préparer l’exportation ou réduire les coûts de production. 

Par conséquent, ces dernières années, la demande de technologies propres a connu une croissance exponentielle. Non seulement les individus sont à la recherche de nouvelles technologies, telles que des solutions innovantes pour lutter contre les gaz à effet de serre et autres toxines, mais ils recherchent également des technologies propres qui s’associent à d’autres technologies telles que la robotique et les capteurs, ainsi que des produits qui ont un impact positif sur l’environnement en tant que sous-produit de leur utilisation, ce que l’on appelle les technologies propres axées sur les services. En outre, les entreprises cherchent également à améliorer les technologies propres déjà existantes dans des secteurs où l’impact sur l’environnement est important, comme les transports et les systèmes énergétiques. Les technologies propres ne sont plus seulement une question de technologie, elles visent à améliorer les opérations commerciales. 

Comme on l’a vu plus haut, il existe une demande croissante de technologies propres, tant à l’échelle internationale qu’au Canada. Compte tenu des nombreux marchés disponibles à l’échelle mondiale, il est essentiel que le Canada investisse à la fois dans la production et la commercialisation des innovations en matière de technologies propres. C’est pourquoi le gouvernement canadien a conçu un plan pour soutenir cette industrie à chaque étape nécessaire, et continue de soutenir ses efforts de croissance par le biais de financements, dans le but ultime de devenir le leader mondial des technologies propres

Si vous êtes un innovateur dans le secteur des technologies propres, vous pouvez bénéficier d’un financement. Contactez nos experts pour en savoir plus!

Explore our latest insights

Voir plus arrow_forward
Intelligent Aeronautical Design Article header

Conception aéronautique intelligente 4.0

Les procédés de conception aéronautique évoluent pour répondre aux problématiques de consommation...

Aeronautics Luxury Tax

Volez plus haut : Surmonter les charges financières induites p...

Le gouvernement impose une nouvelle taxe de luxe sur les aéronefs, mettant ainsi en péril la sant...

Progrès des technologies de décarbonisation

Le changement climatique est un enjeu majeur. Les technologies de décarbonisation représente une ...

Industrie forestière : l’importance de la R&D

L'industrie forestière doit constamment renouveler ses produits et innover pour maintenir sa comp...