Surmonter les défis de l’industrie du cannabis grâce à l’innovation

  • Par Mathilde Minne
    • 27 Sep, 2022
    • read
  • Twitter
  • Linkedin
Cannabis in Canada

Depuis le 17 Octobre 2018, la vente et la consommation de cannabis (Marijuana) sont devenues légales au Canada. Chaque province est toutefois responsable de la gestion de la distribution du cannabis sur son territoire. Par exemple, au Québec, la Société Québécoise du Cannabis (SQDC) gère la vente de cannabis sur tout le territoire de cette province, tandis qu’en Ontario, il est possible d’acheter du cannabis en ligne via le site web de la Société Ontarienne du Cannabis (OCS) ou bien en personne dans des magasins de détail privés autorisés.  

Le cannabis est une plante annuelle de la même espèce que le chanvre. L’allure de la plante ainsi que ses fonctions diffèrent entre les plants mâles et femelles. Les plants mâles sont principalement utilisés pour la reproduction tandis que les plants femelles sont plus recherchés pour les composés qu’ils produisent. En effet, sur leurs fleurs principalement, mais aussi sur leurs feuilles et en quantité minime sur les tiges, les plants femelles de cannabis contiennent des minuscules glandes de résine appelées trichomes. Les trichomes contiennent des centaines de composés chimiques différents, dont les cannabinoïdes et les terpènes.  

Les terpènes sont des hydrocarbures organiques aromatiques. Ils sont les constituants principaux des arômes et odeurs du cannabis et jouent un rôle important pour protéger naturellement la plante contre les bactéries, champignons ou autres parasites.  

Les cannabinoïdes sont quant à eux des composés chimiques agissants sur des récepteurs spécifiques des cellules du cerveau et du corps, ayant des propriétés psychoactives ou thérapeutiques. Ce sont les cannabinoïdes sous leur forme acide qui sont produits par la plante. Les deux plus abondants sont le THCA (acide tétrahydrocannabinolique) et le CBDA (acide cannabidiolique). Ces formes-là ne sont pas actives. Toutefois, elles sont thermiquement instables et subissent une décarboxylation sous l’effet de la chaleur, qui les amènent vers leur forme neutre et active : le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol). Le THC est un composé psychoactif (produit des effets psychotropes et physiques) tandis que le CBD est principalement étudié pour ses propriétés thérapeutiques potentielles.  

Bien que le THC et le CBD soient les 2 cannabinoïdes majeurs, une centaine de cannabinoïdes différents (CBG, THCG, CBC, CBN, etc) ont été isolés et identifiés lors de travaux de recherche. Les effets de chaques cannabinoïdes ne sont pas encore tous connus. 

Beaucoup de travaux de recherche ont lieu autour de la plante de cannabis et couvrent alors un large panel de domaines : culture et transformation du cannabis, technologies et méthodes d’extraction et d’analyse des composants de la plante, étude des effets des cannabinoïdes dans le domaine thérapeutique et récréatif, développement de produits dérivés du cannabis, etc.  

Les innovations dans l’industrie du cannabis croissent, et les défis rencontrés par les acteurs de ce secteur restent encore très nombreux ! Prenons l’exemple de la culture du cannabis : il n’existe pas une seule méthode de culture universelle pour cette plante. Dépendamment de la variété de cannabis, les besoins des plantes sont différents et il est difficile de déterminer une méthode de culture favorisant la croissance des plants de cannabis sans porter atteinte à leur santé ou leur intégrité, tout en maximisant leur production de composants d’intérêt (soit principalement les cannabinoïdes et terpènes). 

Face aux défis scientifiques et technologiques rencontrés par les entreprises canadiennes dans le secteur du cannabis, de nombreux projets de R&D présentent un fort potentiel d’éligibilité au programme RS&DE (Recherche Scientifique et Développement Expérimental). En effet, cet incitatif fiscal à la fois fédéral et provincial permet d’encourager les entreprises à débuter ou à poursuivre des activités de R&D. Plusieurs postes de dépenses (salaires, matériaux consommés et sous-traitance engagée pour les activités de R&D) sont éligibles. Ce programme a déjà bénéficié à des entreprises menant des projets de R&D dans l’industrie du cannabis, mais pas uniquement ! Il s’applique à tous les secteurs et à des entreprises canadiennes allant de la start-up au groupe multinational.  

Le programme RS&DE reste un programme de financement parmi ceux existants. Si vous voulez savoir si votre entreprise est admissible à un financement public, n’hésitez pas à contacter d’un de nos experts dès maintenant. 

Sources:

Author

Mathilde Minne
Mathilde Minne

SR&ED Consultant

Explore our latest insights

Voir plus arrow_forward
Post-COP27 header

Post-COP27 : Le Canada et l’action climatique

La COP27 permet d'aborder les défis du changement climatique et de proposer des actions concrètes...

Medtech

Les Innovations de la MedTech

MedTech est l'une des industries les plus prometteuses au Canada. En savoir plus...

Intelligent Aeronautical Design Article header

Conception aéronautique intelligente 4.0

Les procédés de conception aéronautique évoluent pour répondre aux problématiques de consommation...

Aeronautics Luxury Tax

Volez plus haut : Surmonter les charges financières induites p...

Le gouvernement impose une nouvelle taxe de luxe sur les aéronefs, mettant ainsi en péril la sant...