Réinventer la réputation de l'industrie biotechnologique : L'impact de COVID-19

21-07-2022

Par sbaudin

Avec le Covid-19, les entreprises canadiennes en Biotech ont soufferts d’une mauvaise image publique en raison de nombreux problèmes d’approvisionnement médical, comme les vaccins. Cependant au Canada, des milliards de dollars ont été investis pour remettre d’aplomb les entreprises du secteur.

L’association de la technologie et la biologie (biotechnologie) a permis de développer des solutions qui ont contribués à l’amélioration de la vie et la santé de chacun et est devenu essentiel dans le paysage médical d’aujourd’hui.

La priorité du gouvernement canadien durant la pandémie est de pouvoir apporter une solution rapide et efficace à la population, tout en préservant la compétitivité du Canada dans le domaine biotechnologique et médical. Comme mentionné sur le site du gouvernement, des mesures ont été prises pour obtenir et fournir les meilleures données scientifiques disponibles. Elles serviront à la fois dans la recherche des vaccins et dans l’obtention d’opportunités de biofabrication pour lutter contre la pandémie actuelle et pour renforcer la résilience face aux futures pandémies.

Le Canada est considéré comme un centre dynamique de recherche dans le domaine de la biotechnologie et du médical, grâce à ses universités de renom et son large écosystème de startups à la pointe de la technologie. Malgré cela, il reste un secteur encore immature ayant besoin d’investissements mais aussi et surtout de main d’œuvre. En effet, on remarque qu’il est difficile de recruter et retenir des talents spécialistes du domaine.

Les compagnies canadiennes en biotech sont historiquement de petites compagnies ayant généré au total environ 54 milliards de dollars en 2018 (parmi plus de 8 000 compagnies). Avec la pandémie, on observe une croissance forte et un record de capital-risque en 2020. Désormais ces compagnies grossissent, deviennent plus compétitives et sont en recherche d’une main d’œuvre qui suit difficilement la croissance de la demande. Ce phénomène est accentué par la fuite des talents chez notre voisin américain.

Malgré de nombreux investissements dans le secteur, le paysage manquait jusqu’alors d’investissements gouvernementaux permettant de favoriser la croissance de l’emploi au niveau local. Le gouvernement fédéral a tenu à corriger le tir en présentant son premier budget complet en 2 ans, comprenant « des partenariats de recherche universitaire, des subventions à l’embauche, des subventions plus globales et un soutien aux incubateurs et aux centres de recherche ». Avec plus de 33% des employeurs en biotech signalant une pénurie de compétence, et 20% des entreprises du secteur ayant des postes vacants, une ressource de 2.2 milliards de dollars a aussi été allouée à la création d’un vivier universitaire de talents dans ce secteur. Ces dépenses vont permettre le développement des entreprises du secteur mais aussi la formation et la rétention de talents locaux.

Malgré l’impact de la pandémie sur l’image publique du secteur de la biotechnologie au Canada, le gouvernement a su apporter son soutien aux entreprises du secteur par le biais de nombreux financements et en encourageant la rétention des talents.

Vous souhaitez savoir si votre entreprise est éligible aux financements gouvernementaux ? contactez maintenant un de nos experts pour le découvrir !

Sources :

  • https://techcrunch.com/2021/06/15/canadians-are-polite-but-were-still-recruiting-your-biotech-talent-america/
  • https://leverageedu.com/blog/biotechnology-courses-in-canada/
  • https://ised-isde.canada.ca/site/biomanufacturing/en/backgrounder-government-canada-investments-biomanufacturing-vaccine-and-therapeutics-ecosystem
  • https://www.marsdd.com/news/canadas-biotech-and-life-sciences-sector-needs-an-infusion-of-talent-to-scale/

Siréna Baudin

Marketing Executive