L'industrie du cannabis du Canada investit massivement en R&D

NOVEMBER 5, 2020

12:00 AM

Par Nicholas Garcia

Deux ans après la légalisation, les compagnies de cannabis opérantes ainsi que plusieurs start-ups font maintenant face à une variété de challenges associés à l’amélioration de la qualité de leurs produits ainsi que la réduction de leurs coûts. En effet, la complexité du plant de cannabis et la base de connaissance naissante de l’industrie impliquent qu’il y a bien du travail à faire avant de pouvoir contrôler convenablement la croissance des plants ainsi que leur production de composés désirables tel le THC et le CBD.

Les coûts de R&D sont un énorme fardeau

Le développement technologique dans des secteurs critiques tel l’éclairage, la génétique et les systèmes de croissance a le potentiel de résoudre plusieurs des challenges de l’industrie, mais par-dessus des coûts d’opération déjà élevés, les coûts de la R&D sont souvent un énorme fardeau même pour des compagnies bien établies. C’est pourquoi plusieurs dans le secteur du cannabis cherchent des incitatifs gouvernementaux pour aider à financer leurs activités de R&D. Le plus populaire parmi ceux-ci sont les crédits d’impôt pour RS&DE, programme qui variété de types de projets de R&D.

Opportunités de financer votre R&D

Toutefois, plusieurs ne sont pas au courant que leurs activités de développement pourraient être admissibles à ces crédits d’impôt, et ils laissent passer l’opportunité de mieux financer leur recherche. Des activités tel que l’augmentation de la densité de croissance des plants, tester les impacts de différentes conditions d’éclairage et atmosphériques, ainsi que de contrôler la production de cannabinoides spécifiques tel le THCV ou le CBG sont fort probablement admissibles à des crédits d’impôt pour RS&DE.

Ne laissez pas passer cette opportunité. Contacter un nos experts dès aujourd’hui!

Notre auteur

Portrait Nicholas Garcia

Nicholas Garcia

Directeur du Service conseil R&D manufacturier

Insights complémentaires