Étude de cas client Domaine Manufacturier

Comment Leyton a aidé un client à récupérer 49 600 $ sur 4 ans.

Josée Croistière – Adjointe administrative

Le mandat de recouvrement de nos taxes de vente avec Leyton a été bénéfique et nous a permis de mieux comprendre le processus de recouvrement grâce à leur méthodologie.

Challenge

Comment Leyton a aidé un client à récupérer 49 600 $ pendant 4 ans.

Gros coûts d’approvisionnement

Notre client est un fournisseur de produits et de services d’aluminium de premier plan en Amérique du Nord. Il offre des capacités de pointe de l’industrie personnalisées pour répondre aux besoins de la chaîne d’approvisionnement d’un client.

Le client a des coûts d’approvisionnement énormes compte tenu de sa forte présence dans l’industrie lourde. Notre équipe de développement des affaires a contacté le client pour lui expliquer la pratique d’examen de la taxe de vente et comment elle peut ajouter de la valeur monétaire à l’entreprise, surtout en période de pandémie.

L’examen a été conçu pour étudier et analyser l’approvisionnement du point de vue de la taxe de vente et s’assurer qu’il n’y a pas de fuites de crédit d’impôt.

L’idée a tout de suite séduit le client. Leyton a obtenu le mandat d’effectuer l’examen de la taxe de vente pendant 4 ans.

Solution

Leyton a demandé des informations de routine auprès du client comme les données des comptes à payer et les registres fiscaux.

Analyse des données

Grâce à des vérifications rigoureuses et des analyses approfondies associées à l’application de la loi sur la taxe de vente, nous avons fourni au client la liste des exemples de factures dont nous avions besoin pour examen.

Les factures étaient en format papier et nécessitaient un accès sur place pour les passer en revue. Après le partage de la liste des factures nécessaires à l’examen, nous avons prévu une visite sur place en consultation avec le client. Le client a fourni l’accès à la salle des documents où toutes les factures pour toutes les années avaient été stockées.

L’équipe de consultation de Leyton affectée au client a retiré toutes les factures requises et les a numérisées pour dossiers.

Au cours de l’examen, on a observé que le client remboursait le kilométrage à ses employés pour lequel le crédit de taxe sur les intrants n’était pas utilisé.

Résultat

Il y a eu des cas d’erreur comptable manuelle qui ont été identifiés lors de vérifications approfondies de niveau ligne.

Réception des gains

Considérant que le remboursement/l’allocation du kilométrage est un nombre mensuel récurrent, le montant des crédits d’impôt s’est résumé à plus de 40 000 $ et quelques milliers de recouvrement d’impôt ont été réalisés à la suite d’erreurs manuelles comptables.

Au total, le recouvrement d’impôt s’est élevé à près de 50 000 $. Le client était extrêmement heureux de constater la reprise.

Plus d'étude de cas